Ryan Lochte, Michael Phelps, encourage le duel de 200m 3 en natation aux championnats américains de natation

Michael Phelps a quitté les championnats américains de natation sans titre après une deuxième place remportée par Ryan Lochte au 200m QNI dimanche, mais avec la détermination renouvelée de revenir au sommet de ce sport.

Les deux meilleurs nageurs de l’histoire de l’événement ont ignoré les résultats indifférents plus tôt dans la compétition pour livrer une bataille excitante. Lochte a remporté une victoire de bout en bout en 1 minute 56.50 secondes, le deuxième temps le plus rapide au monde cette année. (LIRE AUSSI: Michael Phelps s'installe pour l'argent dans la finale du 100m papillon)

Phelps, dont les 18 médailles d’or olympiques comprennent trois victoires au 200m quatre nages, a bien résisté lors de la dernière étape libre, mais s’est établi deuxième pour le troisième meilleur temps de l’année, en 1: 56,55.

"Absolument meilleur que celui où j'étais au début de la compétition", se réjouit Phelps. "Je suis entré dans l'eau et j'ai pu organiser une course complète."

Seul Kosuke Hagino, du Japon, est allé plus vite cette année, avec un temps de 1: 55.38. (Lire: Katie Ledecky bat le record du monde de 400 m nage libre)

Les trois pourraient se rencontrer dans moins de quinze jours aux championnats pan-pacifiques à Gold Coast, en Australie, bien que Phelps et Lochte n'aient pas encore confirmé leur programme pour cette rencontre.

Venir aux PanPacs était une priorité pour Phelps, qui est revenu à la compétition en avril après une retraite qui a duré près de deux ans.

Dans sa plus grande compétition depuis son retour, Phelps a raté un virage au 100 m libre pour se classer septième, a été touché par le doigt lors d'un de ses événements phares, le 100 m papillon, et a terminé sixième du 100 m dos.

Phelps a montré un éclat de son éclat d'antan avec un temps de leader mondial dans les manches du 100m fly.

Il a admis se sentir mal à l'aise dans les grandes courses, sachant qu'il lui manquait une solide base d'entraînement.

Mais les déceptions n’ont fait que montrer ce qu’il doit faire pour poursuivre son retour, qui a commencé comme un moyen de perdre du poids, mais qui vise désormais clairement à redevenir une force internationale.

"Je sais ce que je dois faire", a-t-il déclaré. "Certaines de ces courses m'ont vraiment énervé."

Phelps, cependant, dit qu'il s'amuse toujours – sa devise depuis son retour à la compétition en avril. C'est parce que l'entraînement et la compétition se font de l'intérieur.

"Je vais devoir travailler parce que je le veux", a-t-il déclaré. "C'est la raison pour laquelle je suis ici et la raison pour laquelle je nage."

Lochte, qui a longtemps nagé dans l'ombre de Phelps mais compte cinq médailles d'or parmi ses 11 médailles olympiques, a connu une année difficile, manquant de temps d'entraînement après s'être déchiré un ligament au genou.

"Ma confiance n'était pas au rendez-vous car je m'étais toujours appuyée sur mon entraînement, mais cette année, je n'ai pas suivi cet entraînement", a-t-il déclaré.

Ryan Lochte, à gauche, et Michael Phelps observent la finale du 200 m quatre nages individuel masculin aux États-Unis.

 © AP

– 'Bon pour gagner' –

Lochte avait été vainqueur lors de ses courses précédentes ici, terminant deuxième au 100 m libre, troisième au 100 m dos et cinquième au 100 vol.

"C’est bon pour moi de remporter une victoire à mon actif", a déclaré Lochte, qui a grimpé sur le podium avec une paire de chaussures à talons hauts scintillantes poussant des ailes sur le côté.

Maintenant, ils espèrent que quelques jours de plus leur permettront de nager plus vite aux PanPacs, du 21 au 25 août, avec l'Australie, la Nouvelle-Zélande, les États-Unis, le Canada, le Japon et le Brésil.

Les résultats de la compétition détermineront l'équipe américaine pour les championnats du monde 2015 en Russie.

Natalie Coughlin, médaillée olympique à douze reprises, ne fera pas le voyage après avoir terminé sixième au 50m libre, remportée par Simone Manuel, âgée de 18 ans, en 24.56s. Ivy Martin a terminé deuxième en 24,72 et Madeline Locus troisième en 24,81.

Anthony Ervin, médaillé d’or olympique au 50 m libre en 2000, a surpris Nathan Adrian au 50 m libre masculin, remportant la victoire en 21.55s.

Adrian, champion olympique libre du 100m libre en titre, a terminé deuxième en 21,69 et le médaillé d’argent des Jeux olympiques Cullen Jones, troisième en 21,83.

"S'engager dans l'équipe, ce n'est qu'un tremplin vers une vraie course en Australie", a déclaré Ervin, âgé de 33 ans.

Dans d’autres épreuves dimanche, Melanie Margalis a remporté le 200m QNI féminin avec un temps de 2: 10,20, troisième du monde la plus rapide de cette année.

Katy Campbell a dépassé la première leader Danielle Valley pour remporter le 1500 m libre féminin en 16: 17,59 et Michael McBroom remportant le 800 m libre en 7: 49,66.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest