Roland Garros 2018: Saina Nehwal et Kidambi Srikanth se qualifient pour les quarts de finale

Saina Nehwal de l'Inde a battu le Japonais Nozomi Okuhara 10-21, 21-14, 21-17 pour entrer dans les quarts de finale du simple Open français 2018 des Français. C’est la deuxième fois en deux semaines que l’Indien bat les Japonais. Saina rencontrera désormais le n ° 1 mondial Tai Tzu Ying en quarts de finale. Aux huitièmes de finales masculines, Kidambi Srikanth a battu Lee Dong Keun 12-21, 21-16, 21-18 lors d'un match d'une heure et 13 minutes. Srikanth affrontera le premier favori, Kento Momota, en quart de finale et tentera de venger sa défaite en demi-finale de l'Open du Danemark contre Momota.

Saina a perdu le premier match 10-21 en seulement 16 minutes alors qu'Okuhara cherchait à se venger de la défaite en demi-finale de l'Open de Danemark de la semaine dernière face à l'Indian. Les Japonais menaient l'Indien 11-6 à la mi-pause du premier match, avant de clore le premier match 21-10 en quelques minutes.

Le deuxième match de la simple cravate féminine a vu les deux joueuses se mettre au coude-à-coude, mais c'est Saina qui a mis son pied sur le piédestal et a pris une avance de 11-4 contre les Japonaises à la mi-pause. C'était tout Saina après la pause, les Japonais n'ayant pas trouvé le moyen de briser l'élan de Saina. Le médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Londres a remporté le deuxième match de manière complète.

Le troisième match a été une affaire très disputée, alors que Saina s'est battue pour maintenir un écart de points sain tout au long du match. En fin de compte, Saina a pris le match décisif 21-17.

En simple masculin, Kidambi Srikanth de l’Inde a montré sa détermination à revenir d’un match nul et à battre Lee Dong Keun. Srikanth a perdu le premier match 12 à 21 en 19 minutes. Lee Dong Keun a mené Srikanth 11-10 à mi-pause du premier match. Après la pause, c’était une émission à sens unique puisque Lee Dong Keun s’est sauvé avec facilité pour le premier match.

Dans le deuxième match, Srikanth a augmenté la mise et n'a pas laissé son adversaire s'installer, conservant un écart de deux points en bonne santé, pour finalement remporter le match 21-16.

Cependant, le Sud-Coréen ne baissait pas facilement. À la troisième partie, Srikanth devait se battre pour rester dans le tournoi. Dans un match décisif serré, l'Indien a gagné 21-18.

Srikanth avait perdu la demi-finale ouverte au Danemark en matchs consécutifs – 16-21, 12-21 – dans un match déchirant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest