Roger Federer survit à des points de match, Rafael Nadal et la croisière Novak Djokovic alors que Nick Kyrgios quitte In Disgrace

Roger Federer a économisé deux points de match contre Borna Coric pour se qualifier pour les quarts de finale de l'Italian Open jeudi, alors que le champion en titre Rafael Nadal et le premier groupe Novak Djokovic se sont qualifiés en deux sets. Cependant, le chauffeur australien Nick Kyrgios a été disqualifié à la suite d’une médisance grossière lors de son match de troisième tour contre le Norvégien Casper Ruud, qui pourrait le conduire à une longue suspension. Federer s'est imposé 2-6, 6-4, 7-6 (9/7) contre la 13e tête de série, Coric, après avoir battu le Portugais Joao Sousa 6-4, 6-3 au deuxième tour au deuxième tour, les joueurs se faisant doubler après que la pluie eut éliminé le jeu. Mercredi.

Federer, finaliste à quatre reprises à Rome, a mené 0 à 4 avant d'abandonner le premier set, de revenir dans le second et d'économiser deux points de match au barrage du troisième set.

"J'avais vraiment l'impression d'avoir un peu de chance, évidemment", a déclaré Federer.

"Borna avait la tête. Il y a eu des moments cruciaux tout au long du match, deuxième et troisième sets, pour que je reste dans le match. Les choses se sont définitivement passées comme prévu ce soir."

Federer affrontera ensuite Stefanos Tsitsipas, huitième tête de série grecque, qui a battu le champion du Monte Carlo Masters, Fabio Fognini, 6-4, 6-3.

Tsitsipas a choqué Federer au quatrième tour de l’Open australien en janvier.

Nadal, quant à lui, n'a perdu que deux matches par jour, plaçant le Géorgien Nikoloz Basilashvili 6-1, 6-0 au troisième tour, après avoir perdu un match contre le Français Jeremy Chardy.

"Je me suis amélioré chaque semaine", a déclaré Nadal, qui affrontera son compatriote, l'Espagnol Fernando Verdasco, alors qu'il vise un premier titre sur terre battue cette saison avant sa défense contre le French Open.

"Ce fut une saison particulière sur terre battue pour moi. J'ai eu une période difficile. Cela a été un peu difficile de tenir le corps et le niveau de tennis pour tous les jours."

Djokovic, vainqueur du match à Madrid dimanche dernier, a battu l'Allemand Philipp Kohlschreiber 6-3, 6-0 après s'être libéré du Canadien Denis Shapovalov 6-1, 6-3.

Le vainqueur à quatre reprises de l'Italian Open affrontera ensuite l'Argentin, septième tête de série, Juan Martin Del Potro, pour une place en demi-finale.

"J'aime le fait que je n'ai pas joué hier parce que je sentais que j'avais besoin d'une journée de repos et de récupération, peut-être un peu plus", a déclaré le Serbe. "Donc c'était parfait."

Chez les femmes, la Japonaise Naomi Osaka, première tête de série, a également remporté deux victoires pour conserver la première place mondiale avant le début de l’Open de France.

Elle s’est hissée parmi les huit dernières avec une victoire de 6-3 et 6-3 sur Mihaela Buzarnescu après avoir battu la Slovaque Dominika Cibulkova par le même score.

Osaka risquait de perdre sa première place au classement mondial au profit de Simona Halep, mais la Roumaine a été éliminée par l'adolescente tchèque Marketa Vondrousova, qui a perdu 2-6, 7-5, 6-3.

La défaite de Halep garantit également la meilleure position d'Osaka à Roland-Garros.

Jurer, lancer de chaise

Le tournoi de Kyrgios s'est terminé tôt après avoir lancé une chaise en colère, avant de prendre la fuite et d'être disqualifié.

Le controversé joueur de 24 ans, qui avait marqué sa présence à Rome en critiquant Djokovic et Nadal dans une interview mercredi, a commencé à se disputer avec l'arbitre au troisième set.

Le numéro 36 mondial, Kyrgios, a nivelé le match en un seul set, mais a été pénalisé d'une pénalité de jeu au début du troisième set pour avoir juré.

Sa réponse a été de donner un coup de pied à une bouteille d'eau avant de jeter une chaise sur le terrain, de faire son sac, puis de sortir du terrain en criant: «Je suis foutu».

Kyrgios a été automatiquement disqualifié avec une victoire 6-3, 6-7 (5/7) et 2-1 sur Ruud pour passer au troisième tour avant de perdre contre del Potro.

"Je pense qu'il a eu ce qu'il méritait", a déclaré Ruud de Kyrgios, qui a ensuite été condamné à une amende de 20 000 euros et obligé de perdre ses gains du tournoi.

Kyrgios avait déjà été au centre de la controverse lors de la catastrophe de mercredi quand il avait déclaré au podcast Tennis de la RCN que Djokovic avait "une obsession maladroite de vouloir être aimé".

L'Australien a décrit Nadal comme "super salé".

La cinquième tête de série, Dominic Thiem, a critiqué les organisateurs du tournoi après avoir été vaincu 4-6, 6-4, 7-5 par Verdasco.

L'Autrichien Thiem s'est plaint que des concurrents étaient restés dans les parages 24 heures plus tôt, sous la pluie.

"Je n'aime pas vraiment la façon dont nous, les joueurs, sommes traités lors de ce tournoi car hier, à mon avis, n'était pas acceptable", a déclaré le finaliste du French Open de l'année dernière.

"Je suis assez énervé à ce sujet. J'étais fatigué, épuisé, aujourd'hui à cause de toutes ces choses de merde", a-t-il ajouté.

La Japonaise Kei Nishikori, sixième tête de série, a battu l'Américaine Taylor Fritz 6-2, 6-4, puis l'Allemande Jan-Lennard Struff en trois sets.

La deuxième tête de série tchèque, Petra Kvitova, s'est retirée dans son match de troisième tour contre la Grecque Maria Sakkari alors qu'elle menait 7-5, 5-7, 4-0 au troisième set.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest