Ravi Bishnoi et Mohammed Shami ont mis en place une victoire de cinq points des Punjab Kings contre Sunrisers Hyderabad dans une finition dramatique

Le jeune lanceur de jambes Ravi Bishnoi a pris trois guichets au piège alors que les Punjab Kings ont présenté une démonstration de bowling clinique pour battre les Sunrisers Hyderabad en difficulté par cinq points dans un match de Premier League indienne à faible score mais divertissant à Sharjah samedi. Le Bishnoi de 21 ans (3/24) a traversé l’ordre intermédiaire de la SRH après que le vétéran de l’Inde Mohammed Shami a secoué la course-poursuite dès le début en renvoyant à la fois David Warner (2) et le capitaine Kane Williamson (1) à bon marché dans le premier et troisième overs respectivement. Poursuivant 126 pour une victoire sur une piste lente du Sharjah Cricket Stadium, SRH a terminé à 120 pour 7 en 20 overs pour mettre fin à ses espoirs de se qualifier pour les play-offs.

Le Pendjab, cependant, a gardé ses espoirs en s’emparant de la cinquième place avec 8 points en 10 matches.

L’Antillais Jason Holder a suscité l’espoir d’une victoire spectaculaire pour SRH avec une attaque tardive de 47 balles sur seulement 29 balles avec l’aide de cinq six, mais à la fin, SRH a manqué de cinq points.

SRH avait besoin de 21 points sur les deux derniers overs et Arshdeep Singh n’a concédé que quatre points depuis l’avant-dernier.

Ayant besoin de 17 points de la finale renversée par Nathan Ellis, Holder a frappé un six dans la deuxième balle, mais SRH avait besoin d’un six pour égaliser le score et porter le match à Super Over.

Mais Holder, qui avait pris trois guichets pour 19 points lors des manches des Punjab Kings, n’a pu marquer qu’un seul point de la balle finale.

SRH était 20 pour 2 après Power Play et Bishnoi a pris le devant de la scène à partir de ce moment-là alors qu’il supprimait les trois prochains batteurs pour étouffer la course-poursuite de SRH.

Tout d’abord, il avait Manish Pandey (13) en huitième de finale avant d’écarter Kedar Jadhav (12) et Abdul Samad (1). De 43 pour 3 à la mi-course, SRH était 60 pour 5 à la 13e.

L’arrivée de Jason Holder dans le pli a donné quelques espoirs à SRH alors que l’Antillais a frappé deux six pour prendre 16 points à partir du 16e renversé par Nathan Ellis.

SRH avait besoin de 35 sur les quatre derniers overs et Wriddhiman Shah (31 ans) a été placé à l’autre bout, mais il a été éliminé au 17e dans une horrible confusion.

Plus tôt, le sort impressionnant de Holder de trois guichets pour 19 courses a aidé SRH à restreindre les Punjab Kings à 125 pour 7 après avoir été envoyé au bâton.

Les batteurs des Punjab Kings ont eu du mal à démarrer sur un guichet lent et n’ont pas réussi à nouer de gros partenariat, le plus élevé étant le stand de 30 points entre Chris Gayle et Aiden Markram, qui a marqué le meilleur score avec un 32-ball 27, pour le troisième guichet.

Le capitaine KL Rahul avait marqué 49 lors du match précédent mais a été licencié tôt cette fois alors qu’il tombait sur le premier ballon de Holder pour un run-a-ball 21 au cinquième tour.

L’autre ouvreur Mayank Agarwal (5), qui avait marqué 67 contre les Royals du Rajasthan mardi, était sorti quatre balles plus tard alors qu’il coupait une livraison de Holder à Kane Williamson à mi-parcours.

Les Punjab Kings avaient 29 pour 2 après le Power Play et auraient pu être à trois guichets le lendemain, mais David Warner a laissé tomber Markram sur Khaleel Ahmed.

L’équipe basée à Mohali était 55 pour 2 à mi-parcours. Chris Gayle a évité de jouer ses gros coups de marque, mais a été écarté pour 14 balles sur 17 au bowling de Rashid Khan.

Nicholas Pooran (8) a suivi son collègue antillais senior dans les vestiaires le lendemain, tandis que les manches prometteuses de Markram se sont terminées à la 15e, tout en recherchant de gros coups pour accélérer les manches.

Promu

Deepak Hooda (13) a frappé quelques coups vigoureux avant que le joueur de champ substitut J Suchith ne récupère le ballon de nulle part dans un effort de terrain exceptionnel pour écarter le batteur.

Les Punjab Kings ont récolté 14 points lors de la finale contre Bhuvneshwar Kumar pour terminer leurs manches à 125 pour 7.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest