Quand le magicien Muhammad Ali a quitté Kolkata hypnotisé

Le légendaire boxeur Muhammad Ali, décédé samedi aux États-Unis, avait un contact privilégié avec Kolkata. Il y passa trois jours à Noël 1990, fascinant les sportifs avec son esprit et ses tours de magie.

Le triple champion du monde des poids lourds, décédé à l'âge de 74 ans à Phoenix après avoir lutté contre la maladie de Parkinson pendant plus de trois décennies, était venu ici sur une invitation spéciale de Mohammedan Sporting et avait séduit de nombreux fans avec ses tours de magie.

"Il était venu ici sur invitation personnelle et avait visité le club. Il nous a également montré quelques astuces (…). Je me souviens très bien qu'il flotterait dans les airs mais qu'il révélerait plus tard le tour", a déclaré l'ancien président du club, Sulaiman Khurshid.

L'ancien capitaine indien du football, Shabbir Ali, qui était l'entraîneur du sport musulman, se souvient aussi de sa rencontre avec le boxeur champion, l'un de ses moments les plus précieux.

"Il est le plus grand sportif du siècle. Je ne veux pas comparer, mais c'était autre chose. Il était très doux. Je suis vraiment chanceux de l'avoir rencontré", a déclaré Shabbir.

Il était peut-être connu par le sobriquet 'The Greatest' mais il ne s'est jamais très bien évalué, se souvient le haut responsable de la boxe Asit Banerjee, qui était un arbitre et qui l'avait "interviewé" lors de sa visite à Calcutta par Ali.

"C'était ma deuxième rencontre avec lui et quand je lui ai demandé s'il était 'le plus grand', il m'a grondé et a dit: 'Dieu est le plus grand'."

Pour Ali, Jack Johnson, le premier boxeur noir à remporter le championnat mondial de boxe des poids lourds en 1908, et qui régna jusqu'en 1915, était le boxeur n ° 1.

Il n'a même pas mis son nom au numéro 2 et a plutôt nommé Joe Louis, l'un des plus grands poids lourds, qui a organisé le championnat du monde de 1937 à 1949.

"Je lui ai demandé qui il considérait comme le numéro 2, et à ma grande surprise, il a dit Joe Louis – l'un des plus grands poids lourds qui a organisé le championnat du monde de 1937 à 1949."

"'Si vous insistez autant, mettez mon nom à 3' ', avait-il dit d'une voix douce. C'était Muhammad Ali, le plus grand de tous les temps. J'ai toujours sa photo signée avec la date du 25 décembre 1990", a ajouté Banerjee. .

Ali était l'une des nombreuses icônes sportives qui ont honoré la ville et la longue liste comprend Pelé (en 1977 et 2015), Diego Maradona (2008) et Lionel Messi (2011), entre autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest