Qualifications pour la Coupe du Monde FIFA: Seiminlen Doungel marque des points dans la blessure alors que l'Inde fait match nul contre l'Afghanistan

L'Inde restait à la quatrième place du groupe E avec trois points en quatre matches, tandis que l'Afghanistan demeurait au troisième rang avec quatre points.

En début de match, dans des conditions extrêmement froides au Stade républicain central, l'Inde a concédé un but dans le temps additionnel de la première période (45 + 1).

L'Afghanistan a pris l'avantage après un beau geste qui a permis à David Najem de jouer une balle carrée de Zelfagar Nazary au centre de la surface, et la tentative du milieu de terrain a porté atteinte à la défense indienne avant de trouver le fond des filets.

Ce n’était pas vraiment un match à domicile pour l’Afghanistan non plus, mais les victoires contre le Cambodge et le Bangladesh, suivies de matches nuls avec le Tadjikistan et la Jordanie, leur ont donné toute la confiance dont ils avaient besoin avant l’affrontement contre l’Inde, classée au 106e rang par Igor Stimac.

Et l’Afghanistan, classé au 149e rang, a porté cette confiance au jeu lors d’une soirée froide lorsque la température a chuté à neuf degrés Celsius.

Les hôtes ont semblé le meilleur des deux côtés en première mi-temps et le but, dans le temps additionnel de la première session, n'était pas inapproprié.

De temps à autre, l’Afghanistan a réussi à faire pression sur la défense indienne dirigée par Mandar Rao Desai, Adil Khan, Rahul Bheke et Pritam Kotal. Avec leur entreprise, les attaquants Ahmad Omran et le milieu de terrain Faysal Shayesteh ont gardé l'Inde sur leurs gardes, obligeant Bheke et Adil à faire quelques dégagements au premier quart.

L’Inde cherchait à affronter l’opposition, mais elle ne pouvait créer aucune chance, et les deuxièmes chances dans les premières minutes n’ont pas permis de mettre à l’épreuve le gardien afghan.

Il y eut un changement immédiat pour l'Inde après la pause, lorsque Stimac remplaça Mandar par Farukh Choudhary. Les visiteurs ont montré l'urgence et cherchaient désespérément un égaliseur.

Ils ont eu une chance à la 58e minute mais la tête du skipper Sunil Chhetri sur un centre venant de l'arrière, Pritam Kotal, a été sauvée par Azizi.

À l’autre extrémité, Gurpreet Singh Sandhu a effectué une sauvegarde en plongée. Alors qu'il sera déçu de terminer le match dans une impasse, la décision de Stimac de faire entrer Doungel à la place de Kotal a porté ses fruits.

Stimac a apporté trois modifications à la formation face au Bangladesh le mois dernier, à commencer par Kotal, Brandon Fernandes et Pronay Halder à la place de Anas Edathodika, Anirudh Thapa et Manvir Singh.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest