Qualifications olympiques: Nikhat Zareen pleure après la fédération de boxe soutient Mary Kom

Le médaillé de bronze des Championnats d'Asie, Nikhat Zareen, a crié au scandale mercredi après que la Fédération indienne de boxe (BFI) ait laissé entendre qu'il n'y aurait pas de procès entre elle et Mary Kom dans la catégorie des 51 kg pour avoir participé aux qualifications olympiques de Tokyo à Wuhan du 3 au 14 février. BFI Le président Ajay Singh a déclaré aux journalistes que Mary Kom pourrait être leur choix automatique pour l'événement en Chine. Et cela n’a pas plu au jeune qui cherche à faire sa marque. "Ce matin, j'ai appris que le président avait annoncé aux médias qu'il n'y aurait pas de procès", a déclaré Nikhat à IANS.

"N'importe qui peut gagner n'importe quel jour. C'est la boxe. Je ne dis pas m'envoyer, mais donnez-moi une chance. Je vais essayer de leur parler (BFI). Ils ont dit auparavant que seuls les médaillés d'or et d'argent aux Mondiaux seront automatiquement sélectionnés pour les qualifications olympiques, mais maintenant ils changent cette règle même pour les femmes ", a-t-elle déclaré.

Mary Kom, six fois championne du monde, a remporté la médaille de bronze aux Championnats du monde féminins de boxe après avoir perdu son combat en demi-finale de la catégorie poids mouche de 51 kg au profit du turc Busenaz Cakiroglu, deuxième tête de série, dans un verdict cassé à 1/4.

Avant les Mondiaux, BFI appliquait une politique de sélection pour les boxeurs hommes et femmes, qui stipulait que tous les vainqueurs de médailles (or, argent et bronze) de la section masculine des Mondiaux seraient automatiquement sélectionnés pour les qualifications olympiques, sans avoir à se soumettre à une épreuve. essais.

Cependant, pour les veilles, les critères ne s'appliquaient qu'aux médaillés d'or et d'argent remportés aux Mondiaux.

"Maintenant, en décembre, nous avons des ressortissants. Encore une fois, je dois passer à la vitesse supérieure. Ensuite, s'il n'y a pas de procès, à quoi servent toutes ces compétitions. Pas d'utilisation non?" interrogé le boxeur de 23 ans.

Interrogée sur son prochain plan d'action, Nikhar a déclaré qu'elle s'adresserait au ministre des Sports, Kiren Rijiju, après avoir tenté à plusieurs reprises de contacter le président de BFI, Singh.

"Tout est entre les mains du président (Ajay Singh). J'essaie de le contacter mais il ne répond pas. J'ai essayé tant de fois. Je vais essayer de contacter également notre ministre des Sports et notre ministère, alors voyons ce qui se passe. Si tout cela se produit arrive je ne peux pas me concentrer sur mon jeu ", at-elle déclaré.

Le BFI n'a pas laissé Nikhat participer contre Mary Kom aux essais pour les Mondiaux, en août également. Le président des sélectionneurs, Rajesh Bhandari, avait déclaré que son combat n'aurait pas lieu pour s'assurer qu'elle serait protégée pour l'avenir et non exposée à un jeune âge lors des Championnats du monde.

Cette manœuvre avait été un choc brutal pour la boxeuse et son père qui s'étaient rendus d'Hyderabad à la capitale nationale pour les épreuves du championnat qui se déroulerait en Russie en octobre.

"Mon père fera tout. La dernière fois qu'il est venu à Hyderabad pour assister à mes essais, on nous a dit qu'il n'y en aurait pas. Il se sentait tellement mal. Maintenant, la même chose se produit après que Mary Kom a remporté le bronze. Je me sens mauvais pour mon père ", a déclaré Nikhat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest