PV Sindhu "Prête à rugir" en se préparant pour son prochain défi

PV Sindhu, de retour d’Australie à la fin des Jeux du Commonwealth de 2018, se présente sous le signe de son prochain «combat» et déclare dans une lettre ouverte qu’aucune perte n’a jamais été suffisante pour l’empêcher de croire en elle-même. à nouveau prêt à rugir. Sindhu était le porte-drapeau du contingent indien lors de la cérémonie d'ouverture du CWG 2018 à Gold Coast, en Australie, perdu face à Saina Nehwal lors de la très attendue finale du simple dames, qui fut l'un des plus grands moments de la participation au GTC de l'Inde, en 2018.

"Il me reste encore beaucoup à faire! Même si j'ai tout donné pour ce match, je suis de nouveau prêt à rugir pour mon prochain combat, pour finir et gagner. C'est mon parcours, celui d'un sportif, chaque exploit accompli est suivi de la réduction à zéro de la cible suivante ", a déclaré Sindhu dans une lettre ouverte dans le cadre d'un effort promotionnel pour une marque de boissons pour sportifs.

"Aucune perte ne suffit jamais, ni un, ni plusieurs ne m'empêchent de croire en moi. Chaque fois que je manque un retour, chaque fois que mon tir ne parvient pas à effacer le filet et chaque fois que je frappe le ballon longtemps – je me rappelle, c'est pas fait jusqu'à ce que je suis fait ", elle a écrit.

Sindhu, qui est devenue la première femme indienne à remporter une médaille d'argent olympique à Rio de Janeiro, a déclaré que c'était un sentiment de fierté de monter sur le podium du CWG et de recevoir une médaille pour le pays.

"Debout sur le podium, la tête inclinée pour recevoir ma médaille d’argent du Commonwealth lors du simple dames, le cœur se gonfle de fierté, des moments de lutte, des conflits et de la sueur jaillissent devant mes yeux. Pour moi, la victoire ne commence à couler que lorsque le premier L’hymne national m’arrive aux oreilles, puis il s’agit de plus en plus fort. Les acclamations de la foule l’accueillent et j’expire enfin – mission accomplie.

"En marchant sur les pistes en tant que porte-drapeau du contingent indien aux Jeux du Commonwealth cette année, j'ai senti reposer sur mes épaules l'espoir et la foi d'un million de personnes. À chaque pas que j'ai fait, j'ai su qu'il était temps de rassembler mon habileté, mon endurance et surtout mon esprit, l'esprit qui consiste à m'élever après chaque chute, à revenir plus fort après chaque chute.

"Dès l'instant où je suis, commencez et allez jusqu'à mon dernier smash, je transpire de chaque pore, en utilisant chaque quart de force qui me reste parce qu'abandonner n'est pas une option", a-t-elle écrit.

(Avec des entrées IANS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest