PV Sindhu et Lakshya Sen entrent en demi-finale de l’Open de badminton indien

Le double médaillé olympique PV Sindhu et le médaillé de bronze des championnats du monde Lakshya Sen ont enregistré des victoires contrastées pour se qualifier respectivement pour les demi-finales du simple féminin et masculin lors de l’Open de badminton Yonex-Sunrise India vendredi. La tête de série Sindhu, ancienne championne du monde, a pris le dessus sur sa compatriote Ashmita Chaliha 21-7 21-18 en 36 minutes, tandis que Sen s’est rallié à une victoire âprement disputée 14-21 21-9 21-14 contre HS Prannoy en un autre quart de finale entièrement indien. La joueuse de 26 ans d’Hyderabad a organisé un affrontement dans les quatre derniers du simple féminin avec la sixième tête de série thaïlandaise Supanida Katethong, qui est entrée en demi-finale après que la troisième tête de série Yeo Jia Min de Singapour se soit retirée du tournoi en raison d’une « forte fièvre ».

Sen, troisième tête de série, affrontera Ng Tze Yong de Malaisie ou Nhat Nguyen d’Irlande en demi-finale.

Dans l’autre demi-finale féminine, Aakarshi Kashyap affrontera la deuxième tête de série thaïlandaise Busanan Ongbamrungphan après que l’Indienne ait remporté une victoire 21-12 21-15 contre sa compatriote Malvika Bansod vendredi.

Busanan a battu Lauren Lam des États-Unis 21-12 21-8 dans un autre affrontement en huit derniers.

La dernière fois que Sindhu a affronté Chaliha, lors du 83e championnat national senior Yonex-Sunrise en 2019, le jeune d’Assam avait produit une performance fougueuse.

Vendredi, Chaliha a pris le temps d’entrer dans le rythme et de se battre dans le deuxième match, mais n’a pas pu empêcher Sindhu de repartir avec le match.

Sindhu est sorti tous les canons flamboyants dans le match d’ouverture, sautant à une avance de 11-5 à l’intervalle, puis dévidant les 10 derniers points pour gagner le droit de se vanter.

Chaliha a donné un meilleur compte d’elle-même lors du deuxième match en faisant match nul 9-9 avant que Sindhu ne réussisse un mince avantage d’un point à la pause. Sindhu a zoomé à 15-11 mais Chaliha a de nouveau repris son chemin à 15-15.

Par la suite, Sindhu a changé de vitesse et a attrapé quatre balles de match. Chaliha a sauvé deux balles de match avant que Sindhu ne termine le match.

Dans le simple messieurs, Sen et Prannoy se sont livrés à une bataille pour la suprématie, le premier dominant initialement les débats pour s’assurer une avance de 6-2.

Prannoy, qui avait atteint les quarts de finale lors des derniers championnats du monde, s’est ressaisi à temps pour renverser la situation à 12-10, puis est passé de 15 à 14 pour empocher le match d’ouverture.

Sen est revenu dans la compétition lors du deuxième match alors qu’il prenait une énorme avance de 12-5 et n’a pas regardé en arrière à partir de ce moment-là, alors que Prannoy s’effondrait.

Dans le décideur, Prannoy a pris l’initiative tôt, ouvrant un avantage de 6-1 mais il n’a pas pu le maintenir car Sen est passé à 11-9 à l’intervalle, puis a empoché neuf des 11 points suivants pour sceller le match en sa faveur. .

La paire masculine de double composée d’Ishaan Bhatnagar et de Sai Pratheek K a fait un triste chiffre contre les troisièmes têtes de série malaisiennes Ong Yew Sin et Teo Ee Yi, perdant 7-21 7-21 en seulement 19 minutes.

Promu

En double mixte, la paire indienne Venkat Gaurav Prasad et Juhi Dewangan, tête de série 8e, n’a pas fait le poids face à la combinaison malaisienne Chen Tang Jie et Peck Yen Wei, perdant 10-21 13-21 en seulement 23 minutes.

Une autre paire indienne de Nithin HV et Ashwini Bhat K a perdu 15-21 19-21 face aux Singapouriens Hee Yong Kai Terry et Tan Wei Han pour se retirer de l’événement à 400 000 USD.

Sujets évoqués dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest