PT Usha révèle la raison pour laquelle il a manqué le bronze aux Jeux olympiques de 1984 à Los Angeles

La superstar indienne de la piste, PT Usha, se souvient que lors des Jeux olympiques de Los Angeles de 1984, où elle avait raté une médaille d'un centième de seconde, elle avait été forcée de ne manger que du porridge de riz avec du cornichon au Games Village. Cette nourriture sans supplément nutritionnel lui avait coûté le bronze, affirme-t-elle. "Cela a définitivement affecté ma performance dans les 35 derniers mètres de mon épreuve, car je ne pouvais pas maintenir mon niveau d'énergie", a-t-elle déclaré. Lors de cette finale épique du 400m haies, les Roumaines Usha et Cristieana Cojocaru ont franchi la ligne d'arrivée à peu près au même moment, mais cette dernière l'a emporté en remportant la fente décisive.

PT Usha a déclaré que les athlètes indiens enviaient les équipements mis à la disposition des athlètes d'autres pays.

"Nous regarderions jalousement les athlètes d'autres pays qui bénéficient d'installations fabuleuses; ils disposent des derniers équipements. Nous nous demandions si nous aussi aurions un jour accès à de telles installations", a-t-elle déclaré dans une interview accordée à édition du magazine Equator Line.

Elle a poursuivi en disant que pendant des jours au Village des Jeux, elle était obligée de manger du porridge de riz avec du cornichon.

"Je m'en souviens – le cornichon que nous, au Kerala, appelons 'kadu manga achar'. Cela et quelques fruits tranchés. Je n'étais pas habitué aux pommes de terre au four ou au poulet à moitié bouilli avec une sauce de soja et d'autres plats typiquement américains.

"Personne ne nous avait dit qu'à Los Angeles, nous n'obtiendrions que de la nourriture américaine. Je n'avais pas d'autre choix que de manger de la bouillie de riz sans supplément nutritionnel, ce qui a définitivement affecté ma performance dans les 35 derniers mètres de mon épreuve, car je ne pouvais plus supporter le niveau d'énergie ", at-elle ajouté.

PT Usha a flambé la piste pendant 18 années glorieuses, remportant des médailles pour l'Inde lors de diverses compétitions. Maintenant, le sprinteur dirige une académie d’entraînement – la Usha School of Athletics.

Sur cette course inoubliable de 1984, Usha a déclaré: "Ce fut un départ parfait pour moi. Comme prévu, j'ai essayé de franchir les premiers obstacles de 45 mètres en 6,2 secondes et j'ai gardé le rythme et maintenu ce niveau de vitesse et d'endurance … Mais dans les 35 derniers mètres, je ne pouvais pas maintenir mon énergie à un niveau constant. "

Nawal Moutawakal (Maroc) a remporté la médaille d’or et Ann Louise (Suède) la médaille d’argent.

PT Usha a déclaré qu'elle souhaitait maintenant réaliser son rêve de voir un sprinter indien se tenir sur le podium olympique.

"Maintenant, ma vie est entièrement centrée sur cet objectif avec le début de la Usha School of Athletics. L'école cherche à donner aux athlètes en herbe des choses qui me sont refusées en tant qu'athlète. Dix-huit filles s'entraînent ici en tant que pensionnaires", a-t-elle déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest