Pro Wrestling League: Les Royals du Punjab ont battu Veer Marathas

Les champions en titre, les Punjab Royals, ont retrouvé leurs moyens de gagner, enregistrant une victoire palpitante de 4-3 sur les débutants Veer Marathas dans la Pro Wrestling League dimanche. Parveen Rana, connu pour son style de jeu explosif, a rapidement pris l'avantage 4-0 pour les Veer Marathas et semblait en route pour le septième et dernier match de la journée. Les deux équipes étaient à égalité 3-3. Jitender, cependant, a fait preuve d'un grand courage et a pris quatre points d'affilée pour égaliser le score. Il a ensuite passé à une vitesse supérieure et a vaincu Parveen pour une victoire de 7-4 dans les dernières secondes pour gagner la cravate des Royals. La médaillée d'argent des Championnats d'Asie 2017, Ritu Phogat, des Marathas, a surmonté une première frayeur pour remporter une victoire de 9-7 dans la compétition féminine des 50 kg et envoyer l'égalité au décisionnaire.

Bien que Ritu ait été choquée par la rapidité de Nirmala Devi dans les premiers instants du match, elle a bien fait de se regrouper et de rester dans la compétition et de remporter la victoire cruciale pour son équipe.

Dans le cinquième combat de la journée, le champion national Utkarsh Kale a remporté une victoire palpitante 5 à 4 sur son compatriote Shravan dans la catégorie des 57 kg pour permettre au Punjab de monter 3-2 et de prendre la place du conducteur.

Un peu plus tôt, le Pendjab, qui avait remporté le tirage au sort, avait bloqué le médaillé de bronze aux championnats du monde, Georgi Ketoev, tandis que Marathas tenait intelligemment à l'écart de la superstar lettone Grigorjeva Anastasija.

Dans le match d'ouverture, le champion d'Europe Ilyas Bekbulatov a donné un bon départ au Punjab, battant le champion national indien Amit Dhankar 8 à 0 dans la compétition des 65 kg.

Ilyas, qui montait sur le tapis pour la première fois de la saison, avait l'air rouillé au début, mais gagnait en confiance pour dominer Dhankar. Le Russe a bien combiné ses mouvements et s'est dirigé vers une grande victoire.

Les Marathas ont rapidement retrouvé leur chemin. La médaillée d'argent aux Championnats du monde 2017, la Tunisienne Marwa Amri, a remporté une victoire convaincante 10-3 sur la championne du Commonwealth Pooja Dhanda, de l'Inde.

Amri, qui avait perdu son dernier combat, n'a pas pris le meilleur départ possible, Pooja ayant même gagné le point d'ouverture. Mais la médaillée de bronze des Jeux olympiques de Rio la rassure pour sortir victorieuse et aider Marathas à remporter sa première victoire de la journée.

Dans un affrontement de titans, le champion du monde Geno Petriashvili de Géorgie a battu l’Arménien Levan Berianidze 3-0, dans la catégorie des 125 kg, pour renvoyer l’impulsion en faveur du Pendjab.

Les deux lutteurs ont commencé prudemment avec Geno prenant une avance étroite de 1-0 dans la période d'ouverture. Le score n’a pas changé pendant la majeure partie de la deuxième période; mais dans les derniers instants du combat, Geno a amassé deux points pour sceller sa victoire.

Avec le Marathas à la traîne, leur skipper Vasilisa Marzaliuk de Biélorussie a lutté avec une grande détermination pour battre le Français Koumba Larroque 6-2 dans la catégorie des 76 kg.

La Française a utilisé toutes ses forces pour épingler son adversaire, mais la médaillée de bronze du Championnat du monde s'est servie de son expérience pour rester au top tout au long du combat et a aidé Marathas à égaler le niveau de la compétition de sept combats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest