Pro Wrestling League: Haryana a battu Mumbai pour sceller un spot en demi-finale

Sumit Malik, médaillé d’argent des championnats d’Asie, a vaincu Satender Malik pour guider Haryana Hammers vers une victoire serrée 4-3 contre Mumbai Maharathi dans la Pro Wrestling League samedi. À égalité 3-3, Satender a joué avec brio et détermination pour éviter son compatriote et remporter le match crucial 4-0 pour aider son équipe à se tailler une place en demi-finale. Bas 2-3 et en regardant une défaite imminente, le joueur emblématique de Mumbai, Sakshi Malik, les a maintenues en vie, contrecarrant le défi de Sarita Mor de porter le score à 3-3 à égalité. Sakshi a bien démarré, mais Sarita a été à la hauteur de la tâche et a suivi son rythme. La médaillée de bronze aux Jeux olympiques de Rio, cependant, a montré son talent pour décrocher une victoire serrée de 5-4 au complexe Siri Fort Sports.

Dans le cinquième combat de la journée, Khetik Tsabolov, deuxième au Championnat du monde, a souligné sa supériorité avec une victoire complète de 16-0 sur le Indien Praveen Dahiya dans la compétition des 74 kg.

Khetik a semblé être à son meilleur et a dépassé son adversaire en deux minutes à peine pour mettre son équipe en bonne position.

Plus tôt dans la journée, après avoir remporté le tirage au sort, Hammers a choisi de bloquer Satyawart Kadian, tandis que Mumbai utilisait sa carte pour garder Pooja en dehors de l'action.

Le Russe Soslan Ramonov a pris un départ gagnant pour Mumbai après avoir remporté une victoire dominante 15-1 sur le Indien Harphool dans la compétition des 65 kg.

Le champion olympique n'a pas tardé à se démarquer et a pris une avance de 6 à 1 dans la période d'ouverture. Il a également poursuivi son attaque au deuxième tour et s’est dirigé vers une victoire facile.

La médaillée de bronze aux Jeux olympiques Sun Yanan, de Chine, a égalisé la marque pour Haryana lors du prochain combat après avoir battu la Chinoise Seema Bisla dans la compétition féminine des 50 kg. Sun a été excellente dans le tournoi de cette année et elle a une nouvelle fois affirmé sa suprématie avec une victoire convaincante de 9 à 4.

Le champion olympique Vladimir Khinchegashvili a remporté une victoire impressionnante sur la Mongolie Eedenebatyn Bekhbayar, de Mongolie, au concours des 57 kg pour aider Haryana Hammers à faire un bond de 2 -1 devant dans les premières étapes.

Bekhbayar, qui avait pris l'avantage au tapis pour la première fois de la saison, a débuté sur l'avant-pied et a pris une avance de 4-0. Il semblait qu'il allait gagner le combat, mais le Géorgien a renversé la tendance pour remporter une victoire de 8-2.

Dans le quatrième combat de la journée, le Nigérian Odunayo Adekuoroye a battu Pooja Gahlot 4-2 dans la compétition féminine des 57 kg pour aider Mumbai à rétablir la parité.

Pooja, qui remplaçait la championne du monde Helen Maroulis, n’était pas de taille face au Nigérian, elle a chuté de 2-4 à la chute de manière assez douce.

Helen ressentait une légère douleur à la jambe après sa défaite face à Pooja Dandha lors de sa dernière rencontre et a décidé de passer le match de ce soir après avoir consulté le médecin de l'équipe et son médecin personnel.

Elle sera à nouveau en mesure de se battre pour les Hammers lors de la dernière rencontre de la saison en championnat contre les renversants actuels, UP Dangal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest