Pro Wrestling League: Deuxième victoire consécutive pour UP Dangal Clinch

La Biélorusse Vanesa Kaladzinskaya a battu le Nigérian Odunayo Folasade pour guider UP Dangal vers sa deuxième victoire consécutive dans la Ligue de Pro Wrestling au Stade Indoor de Siri Fort samedi. Vanesa a commencé lentement, permettant à Odunayo de Mumbai Maharathi de voler l'initiative précoce. Elle a toutefois pris ses marques au fur et à mesure que le combat progressait et a finalement gagné 7-5 en compétition chez les 57 kg. À un moment donné, elle était au bord de la défaite mais elle a tenu bon pour donner à son équipe une avance de 4-2 inattaquable dans la rencontre. Le Champion d'Asie, Abdurakhmonov Bekzod, a assuré la victoire après que les deux hommes se soient retrouvés à égalité 2-2, décrochant une victoire cruciale contre l'Indien Veer Dev en épreuve de 74 kg pour mettre UP au volant après le cinquième combat.

Le lutteur ouzbek a fait un repas à son adversaire, l'a blessé intelligemment et a complété la déroute 12-0 avec plus de trois minutes à jouer dans le combat.

Dans le septième combat insignifiant, Soslan Romonov, médaillé d'or aux Jeux olympiques de Rio, a battu Bajrang Punia pour inscrire le troisième point de son équipe, mais a perdu 3-4 dans la nuit.

Plus tôt, les Maharathis avaient remporté le tirage au sort et avaient choisi de bloquer le lutteur poids lourd Jamaladdin Magomedov, d’Azerbaïdjan; Les Dangals ont rapidement décidé de garder la Française Cynthia Vescon à l’extérieur.

Dans l'ouvre-poumons, le héros du dernier match pour UP Dangal, Nitin, a poursuivi sur sa lancée merveilleuse pour marquer le plus gros revers du tournoi jusqu'à présent. Il a battu le médaillé de bronze aux championnats du monde Yatsenko Andrey 4-3 dans la compétition des 57 kg pour le premier point de son équipe.

Nitin a pris les devants dans la période d'ouverture avec un point solitaire. Le lutteur azerbaïdjanais a toutefois rebondi et gagné quatre points pour inverser la tendance. Comme tout semblait fini pour lui-même, Nitin a cliché un pointeur à trois points dans les toutes dernières secondes pour remporter une victoire spectaculaire.

La skipper de l'UP, Vinesh Phogat, s'est ensuite imposée deux fois sur deux, avec une victoire 10-0 dans la victoire de l'épreuve féminine des 50 kg contre son compatriote Seema.

La championne de lutte du Commonwealth 2017 était complètement impitoyable sur le tapis, ne laissant aucune chance à son adversaire.

Elle a regagné son domicile pour aider UP à saisir l'initiative précoce.

Les Maharathis, cependant, sont revenus dans la compétition, avec le médaillé d'argent des Jeux du Commonwealth de 2014, Satyawart Kadian, qui a vaincu Vicky 10-2, de UP, dans la compétition des 92 kg.

Le costaud Satyawart, qui avait fait un début de campagne décevant, a rebondi avec style. Il a dominé le combat de six minutes pour aider son équipe à rester dans le combat.

Sakshi Malik, joueur emblématique des Maharathis, a égalisé à égalité 2-2 en jouant avec la jeune Reshma Mane, remplaçante de dernière minute de Geeta Phogat. Sakshi s'est révélée être une poignée, puisqu'elle a apprivoisé Mane 16-0 dans l'épreuve féminine des 62 kg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest