Pris dans une «  paperasse  »: les débuts professionnels d’Akhil Kumar et Jitender retardés

Akhil Kumar et Jitender Kumar ont rencontré Manohar Lal Khattar pour obtenir la permission de devenir pro.© IOS


New Delhi:

Sans l’autorisation du ministère, l’ancien médaillé d’or des Jeux du Commonwealth Akhil Kumar et son protégé asiatique médaillé de bronze Jitender Kumar ne feront pas leurs débuts en boxe professionnelle lors de la soirée de défense du titre très attendue de Vijender Singh le 17 décembre.

Akhil et Jitender sont tous deux au service des DSP dans la police de Haryana et attendaient l’autorisation de devenir professionnel. Ils avaient rencontré le ministre en chef de la Haryana Manohar Lal Khattar et le ministre des Sports Anil Vij pour présenter leur cas.

Mais leurs demandes restent prises dans un tapisme rouge bureaucratique, passant d’un département à un autre malgré la préséance des autorisations accordées à un autre employé de la police de Haryana, Vijender lui-même.

« Il est très malheureux qu’Akhil et Jitender n’aient pas été autorisés par leur département. Nous espérions que les deux boxeurs feraient leurs débuts le 17 décembre mais maintenant cela ne se produira pas. Leurs débuts n’auront lieu que lors du prochain combat que nous plan « , a déclaré Neerav Tomar, MD de IOS Boxing Promotions, qui gère les deux boxeurs avec Vijender.

Promu

Vijender affrontera le tanzanien Francis Cheka dans un affrontement de 10 rounds pour défendre sa ceinture WBO Asia Pacific Super Middleweight, mais la sous-carte, qui a été jetée de travers en raison du refus d’autorisation à Akhil et Jitender, doit encore être élaborée.

Akhil et Jitender ont tous deux été quarts de finale aux Jeux olympiques de Pékin en 2008 et sont également médaillés de bronze aux Championnats d’Asie.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest