Pakistan vs Afrique du Sud: Quinton De Kock admet que la sécurité était une préoccupation avant d’atteindre le Pakistan


Le skipper sud-africain Quinton de Kock a admis que la sécurité était un sujet de préoccupation avant que l’équipe n’atteigne le Pakistan pour disputer la prochaine série de tests de deux matchs. Le Pakistan et l’Afrique du Sud verront leurs cornes dans la série de tests de deux matchs, à partir du 26 janvier. La série de deux matchs fera partie du championnat du monde de tests (WTC). Les Proteas étaient arrivés au Pakistan dimanche et l’équipe a également commencé son entraînement. Tous les joueurs sont autorisés à sortir juste pour s’entraîner.

«Quand nous arrivions ici, la sécurité était une préoccupation, sinon la plus grande préoccupation. Et puis nous avons atterri ici, nous avons vu la sécurité qui prévalait et tout le monde est devenu plus calme. Au fil des jours, c’est devenu moins inquiétant. Nous avons pu pour se concentrer davantage sur le cricket. Dans l’avion, les gens ont parlé de «qu’en est-il de ceci et qu’en est-il de cela? Mais quand nous avons atterri ici, nous avons vu le niveau de sécurité – c’est quelque chose à voir. Ils ont pris tellement de mesures que nous pouvons réellement nous sentir à l’aise et nous concentrer sur le cricket sans nous inquiéter du tout « , a déclaré de Kock à ESPNCricinfo.

« Vous continuez parce que les gens veulent regarder du bon cricket et vous regarder jouer. C’est quelque chose qui vous motive. Mais je ne suis à la maison que depuis trois semaines, si cela, au cours des cinq ou six derniers mois. Ça a été difficile mais je Je continue à me battre. Avec des pensées de pêche aussi loin de son esprit que possible, peut-être », at-il ajouté.

L’Afrique du Sud bénéficie actuellement d’une présence de sécurité de l’État et la fileuse Tabraiz Shamsi avait publié des images de gardes armés escortant l’équipe de l’aéroport à leur base. Ils recevront également un traitement similaire lorsqu’ils se rendront sur le lieu du match et entre les villes.

Promu

Interrogé sur la question de savoir si la vie en bulle aura un impact sur la santé mentale des joueurs, de Kock a répondu: « Nous sommes en face des installations d’entraînement et nous ne sommes autorisés que dans nos chambres et la salle d’équipe », a déclaré de Kock lorsqu’on lui a demandé. ce qu’il pensait du Pakistan jusqu’à présent. « Mais les salles ont l’air plutôt belles, au moins. Ce n’est pas facile, d’un côté émotionnel et mental (d’être isolé). Vous essayez de rester mentalement stable et de performer pour votre pays. »

L’équipe sud-africaine pour les tests contre le Pakistan: Quinton de Kock (capitaine), Temba Bavuma, Aiden Markram, Faf du Plessis, Dean Elgar, Kagiso Rabada, Dwaine Pretorius, Keshav Maharaj, Lungi Ngidi, Rassie van der Dussen, Anrich Nortje, Wiaan Mulder , Lutho Sipamla, Beuran Hendricks, Kyle Verreynne, Sarel Erwee, Keegan Petersen, Tabraiz Shamsi, George Linde, Daryn Dupavillon, Marco Jansen.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest