Open d’Inde : sept joueurs retirés après avoir été testés positifs au COVID-19

Le tournoi India Open a été secoué par la pandémie de COVID-19 avec jusqu’à sept joueurs indiens se retirant de l’événement après avoir été testés positifs pour le virus redouté, a déclaré jeudi la Fédération mondiale de badminton (BWF). « Les joueurs ont renvoyé un résultat positif à un test RT-PCR obligatoire effectué mardi. Les partenaires de double considérés comme des contacts étroits des sept joueurs ont également été retirés du tournoi », a déclaré l’instance dirigeante mondiale dans un communiqué.

« Les joueurs ne seront pas remplacés dans le tableau principal et leurs adversaires seront autorisés à passer au tour suivant. » La BWF a annoncé la nouvelle jeudi aux petites heures, mais n’a pas révélé les noms des sept joueurs.

B Sai Praneeth, médaillé de bronze aux championnats du monde 2019, les doubles spécialistes Manu Attri et Dhruv Rawat avaient été testés positifs au virus avant leur départ pour la capitale nationale et s’étaient retirés avant le début du tournoi.

L’ensemble du contingent de badminton anglais s’était également retiré avant l’événement Super 500 après que le spécialiste du double du pays Sean Vendy et l’entraîneur Nathan Robertson se soient révélés positifs pour le virus.

Organisée par la Badminton Association of India, l’édition 2022 de l’Open de l’Inde se déroule à huis clos au KD Jadhav Indoor Hall du stade Indira Gandhi.

Conformément aux protocoles COVID-19, tous les joueurs participants sont testés tous les jours à l’hôtel et à l’extérieur du stade.

Le double médaillé olympique PV Sindhu, les médaillés d’argent et de bronze des Championnats du monde Kidambi Srikanth et Lakshya Sen, la médaillée de bronze des Jeux de Londres Saina Nehwal font partie des joueuses indiennes qui ont atteint le deuxième tour du tournoi.

Parmi les plus grandes stars internationales, le champion du monde Loh Kean Yew, le triple champion du monde de double masculin Mohammad Ahsan et le Thaïlandais Busanan Ongbamrungphan participent au tournoi, qui est organisé pour la première fois en trois ans après l’annulation des deux dernières éditions. en raison de la pandémie.

Promu

Delhi a signalé 27 561 cas de COVID-19, la deuxième augmentation quotidienne la plus élevée depuis le début de la pandémie, et 40 décès mercredi.

(Cette histoire n’a pas été éditée par le personnel de NDTV et est générée automatiquement à partir d’un flux syndiqué.)

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest