Open de Thaïlande: une équipe indienne commence à s’entraîner, accédez à Physio après que les 824 participants aient terminé le test COVID


L’ensemble du contingent indien de badminton a réussi le test COVID-19 mercredi et devrait commencer à s’entraîner avant l’Open de Thaïlande, à partir de la semaine prochaine. L’équipe indienne, qui fait partie de la zone verte, composée de joueurs et de toutes les parties prenantes telles que les arbitres, les juges de ligne, le personnel de la BWF, l’Association de badminton de Thaïlande, le personnel médical et l’équipe de production télévisuelle, a été testée après son arrivée à Bangkok. L’étape Asie à Bangkok se compose de deux événements Super 1000 – Thailand Open (12-17 janvier) et Thailand Open (19-24 janvier) suivis de la finale du HSBC BWF World Tour à 1 500 000 USD (27-31 janvier).

« L’étape asiatique à Bangkok a reçu un coup de pouce avec les 824 participants à la bulle de quarantaine de la zone verte testant le COVID-19 », a déclaré BWF dans un communiqué.

« Les joueurs sont désormais autorisés à s’entraîner selon des protocoles de sécurité stricts. »

L’équipe indienne, composée des espoirs olympiques PV Sindhu, Saina Nehwal et B Sai Praneeth, s’est vu attribuer des horaires d’entraînement. Les joueurs ont également eu leur première séance de gym dans l’après-midi.

« L’équipe indienne reprendra son entraînement à partir d’aujourd’hui, les horaires du gymnase alloués sont de 14 h à 15 h et le temps d’entraînement est de 19 h à 20 h », a tweeté les médias de BAI.

Les joueurs auront également désormais accès au kiné dans leurs chambres mais ils devront prendre rendez-vous au préalable dans le cadre des protocoles en place.

«Les procédures strictes permettent aux athlètes de voir leur physiothérapie dans leur chambre une fois que la pratique commence. Une procédure / rendez-vous spécial est nécessaire pour tout membre du personnel quittant sa chambre pour visiter la salle de pratique, ou dans le cas d’un physiothérapeute, l’athlète qu’ils traitent.

Fait intéressant, Saina avait demandé la permission de rencontrer son physiothérapeute mardi et a ensuite critiqué l’instance dirigeante pour avoir refusé aux athlètes l’accès aux entraîneurs et aux physiothérapeutes.

« L’association de badminton de Thaïlande (BAT) et BWF ont reçu une demande de Saina Nehwal via BAI pour obtenir l’autorisation de Saina Nehwal de voir son physio », a déclaré BWF dans une réponse officielle.

« BAT a informé BAI et Saina Nehwal du protocole figurant dans le Prospectus et l’a informée qu’une procédure était en place pour permettre aux athlètes de voir leur kinésithérapie dans leur chambre uniquement une fois que l’entraînement a commencé (le 6 janvier). »

L’organe faîtier a déclaré que «le Prospect déclare clairement que tous les athlètes et le personnel ici dans la bulle verte à Bangkok doivent rester dans leur chambre jusqu’au début des entraînements le 6 janvier.

« Le Prospectus a été communiqué à tous les participants et aux associations membres bien avant le tournoi. »

L’organe directeur a également déclaré que « les mesures de quarantaine seront en place pendant toute la période d’observation obligatoire de 14 jours, y compris pendant la tenue du Yonex Thailand Open ».

« D’autres tests COVID-19 de routine suivront avec des protocoles de sécurité stricts pour rester en place jusqu’à la fin de l’étape asiatique. »

Promu

L’étape Asie conclura le calendrier 2020 qui a été fermé après le championnat de toute l’Angleterre en mars en raison de la pandémie COVID-19.

Le Denmark Open Super 750 et le SaarLorLux Open Super 100 étaient les deux seuls événements qui pouvaient avoir lieu depuis mars.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest