Open de Thaïlande: Carolina Marin, Viktor Axelsen Clinch Singles Titles


La championne olympique en titre Carolina Marin a renforcé ses chances de défendre son titre à Tokyo plus tard cette année après avoir remporté dimanche l’Open de Thaïlande à Bangkok face à la tête de série Tai Tzu-ying. Malgré un froid, le quatrième favori Viktor Axelsen, du Danemark, a été électrique dans la finale masculine contre Angus Long, de Hong Kong, huitième, remportant le titre en deux sets. L’Espagnol Marin, 27 ans, ancien numéro un mondial, était une force imposante avec des smashs tranchants comme des rasoirs, un travail de réseau intelligent et un niveau d’agression et d’agilité inégalé.

Elle a crié de joie en remportant la balle de match dans le deuxième set après avoir fait rouler son adversaire de 26 ans de Taiwan 21-9, 21-16 en 42 minutes.

« Je voulais lui montrer depuis le début que je voulais gagner », a déclaré Marin.

Tai a admis qu’elle n’était pas capable de suivre le rythme et que son état n’était pas à la hauteur.

« Carolina est toujours rapide et agressive. C’est son style de jeu. Aujourd’hui, elle m’a mis beaucoup de pression », a déclaré Tai.

Première joueuse non asiatique à remporter une médaille d’or olympique en badminton, Marin a dû faire face à une bataille difficile pour se remettre d’une blessure au genou en janvier 2019 à temps pour défendre sa couronne à Tokyo.

Axelsen, quant à lui, n’a mis que 44 minutes pour triompher 21-14, 21-14 sur Long.

« Je savais que je devais être à 110 pour cent avant la finale. Et n’ayant pas joué depuis si longtemps, je suis vraiment content d’avoir réussi à gagner », a déclaré Axelsen.

Long a déclaré qu’il était surpris d’avoir réussi jusqu’à présent, malgré la défaite.

« Je n’ai tout simplement pas fait de mon mieux, peut-être à 70 pour cent aujourd’hui », a-t-il déclaré.

« C’est le premier tournoi de 2021 et je ne m’attendais certainement pas à atteindre la finale. »

– Victoires consécutives –

Il s’agissait de victoires consécutives en tournoi pour le Danois, à 10 mois d’intervalle, après avoir remporté le championnat de badminton de toute l’Angleterre à la mi-mars.

L’Open de Thaïlande est le premier de trois tournois consécutifs à Bangkok qui se terminent par la finale du World Tour le 27 janvier.

Les joueurs se sont affrontés dans une bulle bio-sécurisée moins les spectateurs, bien que le tournoi ait été éclipsé par trois cas de coronavirus positifs.

Les Indonésiennes Greysia Polii et Apriyani Rahayu ont été trop bonnes pour les Thaïlandaises Jongkolphan Kititharakul et Rawinda Prajongjai lors de la finale du double féminin, l’emportant 21-15, 21-12.

Cette victoire a marqué un quatrième titre record en Thaïlande pour Polii.

Dans le double mixte, les Thaïlandais Dechapol Puavaranukroh et Sapsiree Taerattanachai ont mis huit minutes pour remporter le premier match contre les indonésiens Praveen Jordan et Melati Daeva Oktavianti 21-3.

Le deuxième set était au coude à coude avec l’équipe locale qui a perdu 20-22, mais les locaux ont été trop forts dans le décideur: 21-18.

Promu

En double masculin, Lee Yang et Wang Chi-Lin, de Taiwan, ont battu les Malais Goh V Shem et Tan Wee Kiong 16-21, 23-21, 19-21.

Le prochain tournoi commence mardi.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest