Open de Miami: « Je mérite le classement n ° 1 », déclare Ashleigh Barty


La gagnante de l’Open de Miami, Ashleigh Barty, a insisté sur le fait qu’elle était une digne numéro un mondiale samedi après avoir battu Bianca Andreescu pour conserver sa couronne. La star australienne de 24 ans a notifié sa détermination à être une force cette saison avec une victoire de 6-3 et 4-0 alors qu’Andreescu a pris sa retraite avec une blessure au pied dans le deuxième set. Barty, assurée de conserver son classement n ° 1 avant la finale de samedi, avait dû faire face à des tireurs d’élite de certains joueurs en raison de sa présence continue à la première place.

Le Queenslander a bénéficié d’une modification de la façon dont les classements sont calculés, qui prend en compte les perturbations causées par l’arrêt de la pandémie de l’année dernière. Cependant, Barty a ignoré les critiques samedi après sa victoire à Miami, rejetant une suggestion selon laquelle son dernier titre « prouvait » qu’elle méritait son statut de n ° 1.

Barty a déclaré: « Je n’ai jamais rien à prouver à personne … Je connais tout le travail que je fais avec mon équipe dans les coulisses … Je sais qu’on a beaucoup parlé du classement, mais je ne l’ai pas fait jouer du tout l’an dernier et je n’ai amélioré aucun de mes points. « 

« Oui, je n’ai pas abandonné, mais je ne me suis amélioré. Je n’ai pas joué du tout. Il y avait des filles qui ont eu la chance d’améliorer les leurs, alors j’ai eu le sentiment que je méritais vraiment ma place au sommet de les classements. « 

Barty, le champion de Roland-Garros 2019, occupe le premier rang depuis septembre de cette année-là, bien qu’il ait sauté les Open US et Français reprogrammés en 2020 pour rester en Australie.

« L’année que nous avons eue en 2019 a été incroyable, incroyable pour nous, et, vous savez, pouvoir bâtir là-dessus maintenant depuis le redémarrage pour nous a été formidable … Nous venons ici et faisons de notre mieux malgré tout de ce que quelqu’un dit. Donc je n’ai jamais l’impression de devoir prouver quoi que ce soit à qui que ce soit. « 

Barty a ajouté qu’elle n’était pas étonnée par les critiques qui ont suggéré que Naomi Osaka, lauréate de l’US Open de l’année dernière et de l’Open d’Australie de cette année, méritait davantage le statut de n ° 1.

Elle a ajouté: « Chacun a droit à sa propre opinion. C’est absolument parfait. Je ne peux pas contrôler ce que les autres pensent ou ce que les autres disent. J’ai le sentiment que nous méritons d’être en tête du classement. »

« Ça ne m’atteint jamais vraiment. Je veux dire, c’est juste ce que les gens disent et je ne peux pas changer d’avis, donc ça ne me stresse pas du tout. »

Barty, qui a choisi de rester en Australie l’année dernière après la reprise de la saison WTA après l’arrêt de la pandémie, attend maintenant avec impatience un calendrier chargé. Elle jouera la WTA à Charleston la semaine prochaine dans le cadre des préparatifs de la saison européenne sur terre battue où elle jouera à Madrid, Stuttgart et Rome avant de viser à regagner son titre Roland-Garros à Roland Garros.

Promu

Barty s’est souvenue de ses performances en 2019 et a déclaré:

«En 2019, chaque semaine que j’ai jouée, je me sentais de mieux en mieux sur terre battue et j’ai évidemment grandi en confiance et en expérience … S’il s’avère que nous avons une excellente saison sur terre battue, c’est fantastique, et si nous ne le faisons pas, alors ce n’est pas la fin du monde. « 

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest