Open de Hong Kong 2018: Kidambi Srikanth et Sameer Verma se qualifient pour les quarts de finale

Les stars indiennes de badminton, Kidambi Srikanth et Sameer Verma, se sont écrasées vendredi lors de l'Open de Hong Kong 2018 à Kowloon. Kidambi Srikanth, numéro 8 mondiale, s'est incliné face aux Japonaises 17-21, 13-21 face au Japonais. Sameer Verma a été évincé par Lee Cheuk Yiu de Hong Kong 15-21, 21-19, 11-21 dans un thriller à trois simple quarts de finale. Le match entre Srikanth et Nishimoto était une affaire à sens unique puisque les Japonais ont défait l'Indien de 25 ans en parties consécutives en 44 minutes. Sameer Verma, pour sa part, a durement combattu son adversaire de Hong Kong, mais a finalement perdu après une heure et 13 minutes.

Lors du match de la journée précédente, Srikanth a commencé par donner 5 à 9 pour mener à Nishimoto lors du premier match. Srikanth s'est ensuite rétabli, remportant quatre points consécutifs pour réduire l'écart à 11-12.

Le match étant suspendu à 15-15, Nishimoto a remporté quatre points d'affilée pour prendre une avance décisive et a finalement clôturé le match à 21-17.

Lors du deuxième match, Srikanth n'a pas réussi à prendre son élan car il a été constamment mis sous pression par Nishimoto. Avec un score de 3-11 à la mi-pause, les Japonais ont réussi à tenir l'Indien à distance et à remporter facilement le dernier match 21-13.

Dans le match de la journée, Sameer Verma a subi une défaite déchirante face à son adversaire de Hong Kong. Comme Srikanth, Sameer Verma a également connu un mauvais départ contre Lee Cheuk Yiu lors du premier match.

Sameer a perdu quatre points consécutifs dès le début et a terminé la première moitié du premier match avec un déficit de 3-11. Sameer n'a jamais récupéré et a perdu le premier match 15-21.

Dans le deuxième match du match, Sameer a vaillamment combattu Lee, 10-10 à la pause. Sameer Verma a augmenté la barre dans les dernières phases du match pour prendre les devants et a bouclé la rencontre 21-19.

Le dernier match a été un anti-climax complet puisque le jeu de Sameer Verma a subit un plongeon malgré le score de 4. À partir de ce moment, Lee Cheuk Yiu a dominé la procédure, ne laissant même pas une demi-chance à l'Indien. En un rien de temps, le joueur local a terminé Sameer Verma 21-11 pour entrer dans les quatre derniers du tournoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest