Open de badminton de l’Inde : le PV Sindhu passe au deuxième tour, le jeune navetteur Ashmita Chaliha surprend la cinquième tête de série Evgeniya Kosetskaya

La jeune navetteuse indienne Ashmita Chaliha a enregistré la première surprise de l’Open de l’Inde lorsqu’elle a surpris la cinquième tête de série Evgeniya Kosetskaya tandis que la première tête de série PV Sindhu a également navigué dans le deuxième tour en simple féminin du tournoi mardi. Chaliha, sans tête de série, n’a pris que 31 minutes pour prendre le dessus sur le numéro 28 mondial russe 24-22 21-16, tandis que la double médaillée olympique Sindhu a dépassé sa compatriote Sri Krishna Priya Kudaravalli 21-5 21-16 lors de son premier tour. Cependant, c’était les rideaux pour Chirag Sen alors qu’il s’inclinait 8-21 7-21 contre le Malaisien Soong Joo Ven lors du premier tour du simple messieurs.

Lors de son premier match, Chaliha a commencé fort en utilisant ses smashs pour ouvrir une avance de 11-5.

Cependant, l’Indienne a fait beaucoup d’erreurs après la pause et Kosetsyaka a saisi l’opportunité d’égaliser le score à 14-14, puis de riposter de 16 à 19 pour gagner sa première balle de match.

Mais la fille de Guwahati, qui avait perdu contre la Russe lors de leur match précédent en 2019, a réussi à se regrouper et a forcé son adversaire à commettre une erreur directe, puis a sauvé deux autres points de jeu avant de décrocher le premier match avec un smash.

Le deuxième match a suivi une trajectoire similaire alors que Chaliha a ouvert une avance de 11-4, seulement pour que le Russe se rapproche à 19-16. Cependant, l’Indienne était plus en contrôle cette fois-ci et a gardé son sang-froid sous la pression pour terminer le match en 31 minutes.

« Je n’ai pas joué beaucoup de matches ces dernières années. Donc, j’étais nerveux et cela m’a affecté à mi-chemin du match d’ouverture. Mais une fois que j’ai gagné le premier match, j’étais plus confiant et j’étais donc détendu dans le deuxième match », a déclaré Chaliha après le match.

« C’est un grand événement et j’avais hâte de jouer le Russe mais j’ai joué en toute sécurité et cela a aidé à sortir le match.

« C’était l’une de mes plus grandes victoires. Je l’ai affrontée auparavant, j’avais perdu contre elle en matchs consécutifs, donc c’était ma plus grande victoire », a-t-elle déclaré aux journalistes lors d’une conférence de presse virtuelle.

Chaliha affrontera ensuite la Française Yaelle Hoyaux, qui a battu l’Indienne Riya Mookerjee 14-21 13-21.

Sindhu affrontera le vainqueur du match entre l’Egyptien Hany Doha et l’Indien Ira Sharma.

Malgré la victoire facile, Sindhu a déclaré que perfectionner ses compétences pendant la morte-saison est la clé du succès dans un sport de compétition comme le badminton.

« Certainement, je dois affiner mon jeu beaucoup plus et travailler sur mes compétences, ajouter également plus d’armes parce que tout le monde va lire votre jeu.

« Il est donc important de changer votre jeu contre ce joueur car de nos jours, ils regardent vos matchs précédents, vous devez donc élaborer une stratégie en conséquence », a insisté Sindhu.

« Parfois, il faut comprendre le jeu, parfois il faut jouer vite, il faut être cohérent dans les échanges.

« Je dois travailler patiemment là-dessus, pas seulement jouer un type de jeu, parfois les adversaires ne me permettent pas d’attaquer, donc je dois jouer un jeu défensif et je dois être parfait dans ce domaine. »

Parlant de sa première sortie à l’Open de l’Inde de cette année, Sindhu a déclaré: « J’ai joué avec elle il y a longtemps. Je n’y suis pas allé facilement. Le premier match est toujours important. Jouer le premier jour au stade, m’assurer que mes coups étaient bons et que j’ai juste maintenu l’avance et terminé le match. »

Promu

Dans les autres matches de la séance d’ouverture, la paire de double mixte de K Sai Prateekh et Gayatri Gopichand a battu Ishaan Bhatnagar et Tanisha Castro 21-16 16-21 21-17.

Les têtes de série du double messieurs Mohammad Ahsan et Hendra Setiawan, d’Indonésie, ont commencé leur campagne avec succès en battant les Indiens Prem Singh Chouhan et Rajesh Verma 21-18 21-10.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest