Open d’Australie : Novak Djokovic fait passer les autres joueurs pour des « imbéciles », déclare Stefanos Tsitsipas

Open d’Australie : Novak Djokovic a été tiré au sort pour jouer le premier tour.© AFP

Novak Djokovic avait mis l’Open d’Australie en danger et fait passer d’autres joueurs de tennis « pour des imbéciles » après avoir voyagé en Australie sans être vacciné, a déclaré jeudi le numéro quatre mondial Stefanos Tsitsipas. Le numéro un mondial serbe, tête de série et champion en titre cherche à décrocher un 10e titre de l’Open d’Australie à Melbourne Park – il débutera lundi prochain – et une 21e couronne sans précédent du Grand Chelem. Mais le sort du vaccin-sceptique reste incertain, le gouvernement australien se demandant s’il doit à nouveau révoquer son visa et le jeter hors du pays pour avoir enfreint les protocoles de Covid.

« Bien sûr, il a joué selon ses propres règles », a déclaré Tsitsipas dans une interview avec le diffuseur indien WION.

« Cela demande beaucoup d’audace et (c’est) de mettre un Grand Chelem en danger… Je ne pense pas que beaucoup de joueurs feraient ça. »

Tsitsipas, qui a perdu contre Djokovic lors de la finale de Roland-Garros l’année dernière, a déclaré que presque tout le monde au tournoi de Melbourne avait été vacciné.

D’autres, a-t-il dit, « ont choisi de suivre leur propre voie, ce qui donne à la majorité l’impression qu’ils sont tous des imbéciles ».

Djokovic s’est rendu à l’aéroport de Melbourne le 5 janvier avec une exemption de vaccin en raison d’un résultat de test PCR prétendument positif le 16 décembre.

Les agents frontaliers ont rejeté son exemption, affirmant qu’une infection récente était une justification insuffisante, ont déchiré son visa et l’ont placé dans un centre de détention.

Mais la puissante équipe juridique de Djokovic a annulé la décision de visa devant le tribunal lundi sur une question de procédure liée à son entretien à l’aéroport.

Le Premier ministre australien Scott Morrison a déclaré jeudi qu’aucune décision n’avait été prise quant à la révocation du visa de Djokovic.

Promu

Djokovic a néanmoins été inclus dans le tirage au sort du premier tour de l’Open d’Australie le même jour.

Même s’il est autorisé à rester, des questions se posent sur ses préparatifs et sa forme physique pour le tournoi exténuant de deux semaines après avoir été contraint de passer quatre nuits dans le centre de détention.

Sujets évoqués dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest