Open d’Australie: Novak Djokovic bat Aslan Karatsev pour entrer en finale du simple masculin


Le numéro un mondial Novak Djokovic a mis fin à la course de rêve du qualificatif russe Aslan Karatsev en demi-finale de l’Open d’Australie jeudi pour maintenir sa candidature pour un neuvième titre record.

Le Serbe de 33 ans, ne montrant aucun effet néfaste à la suite d’une blessure à l’abdomen subie au troisième tour, a dépassé le 114e Karatsev 6-3, 6-4, 6-2 pour atteindre sa 28e finale du Grand Chelem.

« C’est le meilleur que j’ai ressenti de tout le tournoi », a déclaré Djokovic, qui a frappé 30 vainqueurs et 17 as.

« Je pouvais me balancer dans le ballon. Pas de douleur. Le meilleur match à ce jour. »

Djokovic, 34 ans, reste sur la bonne voie pour son 18e trophée du Grand Chelem, mordillant les talons de ses rivaux Roger Federer et Rafael Nadal, qui ont 20 ans.

À sa manière, il y aura soit la quatrième tête de série Daniil Medvedev, soit le conquérant de Nadal Stefanos Tsitispas, la cinquième tête de série, un affrontement que Djokovic a déclaré qu’il anticipait avec impatience.

« Je vais prendre le pop-corn et l’apprécier », dit-il. « Je n’ai absolument aucune préférence.

« Je pensais que Stefanos avait incroyablement bien réussi à s’accrocher parce que Rafa jouait incroyable », a ajouté Djokovic.

« Medvedev est le gars. Il joue au plus haut niveau ces trois derniers mois. »

Djokovic, qui ne s’est pas entraîné entre les matches à cause de sa blessure, a déclaré qu’il espérait s’entraîner avant la finale.

« Probablement plus susceptible (de s’entraîner) samedi », a-t-il déclaré. « La récupération est la priorité en ce moment. Je sens bien le ballon et je joue bien. »

– Bataille de papillon –
Bougeant plus fort qu’il ne l’a fait depuis qu’il a été blessé en jouant à Taylor Fritz, Djokovic a augmenté son intensité dans sa meilleure performance du tournoi.

Karatsev, cependant, n’a pas été déshonoré après être devenu le premier homme de l’ère Open à atteindre une demi-finale lors de ses débuts en Grand Chelem, et juste le deuxième qualifié à le faire à l’Open d’Australie après Bob Giltinan en 1977.

Sa course magique comprenait des victoires sur la huitième tête de série Diego Schwartzmann, la 20e tête de série Felix Auger-Aliassime et la 18e tête de série Grigor Dimitrov, mais a échoué contre le test ultime.

Un Djokovic méfiant avait prédit que Karatsev sortirait agressivement et il s’est avéré juste avec l’opprimé intrépide dans une approche en roue libre.

En plus d’être brièvement menacé par un papillon alors qu’il se préparait à servir, Djokovic n’a pas été ébranlé et sa maîtrise défensive a étouffé Karatsev au huitième match.

Il a ensuite décroché le premier set avec un as, puis a mis le pied à terre pour rompre avec l’amour.

Karatsev ne voulait pas partir, effaçant presque l’avantage de Djokovic avant que le huit fois champion ne tienne son service dans un 10e match de balançoire et célébré avec brio.

Promu

Malgré quelques difficultés de service, Djokovic a continué à ne pas se voir refuser d’enregistrer sa première victoire en deux sets depuis une bataille contre Jeremy Chardy.

Le compagnon Karatsev, qui a passé une bonne partie de sa jeunesse en Israël, en Allemagne et en Espagne, et qui avait échoué à neuf reprises à se qualifier pour un tournoi du Grand Chelem, devrait grimper à 42 au classement ATP.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest