Open d’Australie: Naomi Osaka propulse l’ancien vétéran Hsieh Su-Wei en demi-finale


La numéro trois mondiale Naomi Osaka a dépassé Hsieh Su-wei en deux sets mardi pour réserver une demi-finale de l’Open d’Australie contre Serena Williams ou Simona Halep. Le triple champion du Grand Chelem japonais a vaincu le style peu orthodoxe du numéro 71 taïwanais 6-2, 6-2 dans un quart de finale entièrement asiatique dans une Rod Laver Arena sans foule. « J’étais assez calme. Je suis vraiment heureux de la façon dont j’ai joué aujourd’hui », a déclaré Osaka, qui a frappé 24 vainqueurs dans une démonstration dominante de seulement 66 minutes contre son adversaire de 35 ans.

Osaka, 23 ans, affrontera Williams, 23 fois vainqueur du Grand Chelem, ou le numéro deux mondial Halep pour une place dans la finale de samedi.

« Normalement, je ne regarde jamais mon tirage au sort, mais tout le monde m’en a parlé ici », a déclaré le triple champion du Grand Chelem.

« Je regarde toujours les matchs de Serena. Ça va certainement être très amusant. »

Osaka a remporté le titre à chaque fois qu’elle a atteint les quarts de finale d’un Chelem et est restée sur la bonne voie pour un deuxième titre à l’Open d’Australie, après l’avoir remporté pour la première fois en 2019.

Hsieh, une joueuse de double renommée, a été le package surprise du tournoi et est devenue la favorite des fans en raison de son style de jeu éclectique et de sa personnalité affable.

Le vétéran est entré dans l’histoire en devenant la femme la plus âgée de l’ère Open à faire ses débuts en quart de finale d’un Chelem.

Osaka, 12 ans son cadet, avait admis qu’elle « n’attendait pas avec impatience » le match délicat, et sa méfiance a été justifiée tôt avec Hsieh la jetant hors de son rythme avec son tir.

Osaka a surmonté certaines difficultés de service en dominant au retour et avec de lourdes coups de fond pour briser Hsieh deux fois en route pour remporter le premier set.

Promu

Une pause précoce dans le deuxième set a permis à la troisième tête de série de naviguer, contrairement au match de quatrième tour d’Osaka où elle devait sauver deux balles de match dans une bataille tendue contre la vice-championne de l’année dernière en Australie, Garbine Muguruza.

La championne de l’US Open, Osaka, effectue une séquence de 19 matchs sans défaite remontant à 12 mois, mais a quitté Melbourne Park au début de l’année dernière après que sa défense de titre se soit terminée par une perte de choc contre l’adolescente américaine Coco Gauff au troisième tour.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest