Open d’Australie: Naomi Osaka accède au deuxième tour avec une victoire en deux sets


Anxieuse Naomi Osaka a surmonté les nerfs et une nuit sans sommeil pour lancer son Open d’Australie avec une victoire facile en trois sets lundi alors qu’elle envisage la rédemption après une sortie anticipée de choc l’année dernière à Melbourne Park. La star japonaise a fait face à un match de premier tour potentiellement délicat contre la numéro 39 mondiale Anastasia Pavlyuchenkova, mais a fait un travail léger de la Russe 6-1, 6-2 en 68 minutes sur Rod Laver Arena.

Le joueur de 23 ans, tête de série trois, avait l’air fort physiquement après s’être retiré du Gippsland Trophy d’échauffement en demi-finale, attribuant un problème d’épaule de longue date.

Elle a remporté les quatre premiers matchs et a continué sur sa lancée en travaillant sans relâche à Pavlyuchenkova sur le terrain avec 18 gagnants.

C’était une performance sans effort de la championne de l’US Open, qui a révélé qu’elle luttait nerveusement avant le Grand Chelem d’ouverture de l’année.

«J’étais vraiment nerveuse. Je ne pouvais pas vraiment dormir la nuit dernière», dit-elle. « Je ne peux pas dormir avant les finales et avant les premiers tours. Je ne veux jamais perdre au premier tour. »

La championne de l’Open d’Australie 2019 est revenue sur le site de sa défaite humiliante au troisième tour l’an dernier face à l’adolescente Coco Gauff, un choc qui la ronge encore.

« Il y a un sentiment persistant étant donné que c’était le dernier match que j’ai joué contre Rod Laver », a déclaré Osaka à propos de sa défaite en deux sets contre l’Américaine.

« C’est en quelque sorte la personne avec qui je n’ai jamais voulu perdre dans cette situation … juste être la championne en titre, perdre contre elle dans un match aussi prestigieux. Je pense que cela m’a vraiment choqué. »

La triple vainqueur du Grand Chelem participe à une séquence de 15 matchs sans défaite remontant à 12 mois, et prend de l’ampleur sans avoir joué avant d’arriver en Australie depuis son triomphe à New York.

La dernière fois qu’elle a été battue sur le terrain, c’était lors d’un qualificatif de la Fed Cup en Espagne contre Sara Sorribes Tormo le 7 février 2020, bien qu’Osaka se soit depuis lors retirée de deux tournois avec son adversaire à chaque fois récompensée.

« Je pense que dans tous les matches que j’ai disputés, je me suis lentement améliorée », a-t-elle déclaré.

« J’ai le sentiment que c’était quelque chose que pendant la saison morte, je me suis vraiment efforcé d’avoir un meilleur retour (de service). Je pense qu’aujourd’hui j’ai eu un très bon retour. »

Une Osaka flamboyante portait des vêtements flashy, y compris des leggings et des chaussures roses, une jupe et des bracelets, pendant son match, une tenue qu’elle a dite «vraiment intéressante parce que je n’ai jamais porté quelque chose comme ça auparavant.

Promu

« J’espère que nous ne sommes pas les seuls à l’aimer et que tout le monde l’aime aussi », a-t-elle ajouté.

Osaka affrontera l’ancienne joueuse française du top 10 Caroline Garcia au deuxième tour mercredi.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest