Open d'Australie: Garbine Muguruza bat Simona Halep en finale avec Sofia Kenin

L'Américaine non annoncée Sofia Kenin a stupéfait Ashleigh Barty, numéro un mondial, pour mettre un terme à ses espoirs à l'Open d'Australie jeudi. Barty avait envoyé les attentes australiennes à un premier vainqueur local depuis 1978, mais Kenin, 14e tête de série agressive, a sauvé deux points de set dans chaque set pour gagner 7-6 (8/6), 7-5 et se battre pour une finale contre Garbine Muguruza. . L'Espagnole Muguruza, deux fois vainqueur en Major mais sorti des têtes de série après un effondrement de forme, s'est frayé un chemin vers une victoire de 7-6 (10/8), 7-5 contre la championne en titre de Wimbledon Simona Halep.

Originaire de Moscou, Kenin, 21 ans, semblait stupéfaite d'atteindre sa première finale du Grand Chelem, lors d'un tournoi où elle est souvent passée inaperçue tandis que ses concitoyennes américaines Serena Williams et Coco Gauff, 15 ans, ont fait la une des journaux.

"Je suis juste sans voix, je ne peux honnêtement pas croire cela. J'ai rêvé de ce moment depuis que j'avais cinq ans … J'ai travaillé si dur pour arriver ici", a déclaré Kenin, qui était un bébé quand sa famille a déménagé en Amérique avec seulement quelques centaines de dollars à son nom.

"Elle a trouvé de très bons clichés. Je savais qu'elle n'allait pas me les abandonner – j'ai vraiment dû me battre ici. Il y a une raison pour laquelle elle est numéro un."

La victoire de Kenin est survenue un jour où les températures ont atteint 38 degrés Celsius (100,4 degrés Fahrenheit), ce qui a entraîné la suspension du jeu sur les courts extérieurs – à la suite de problèmes antérieurs de fumée de brousse, d'averses, de vent et même de pluie boueuse lors du tournoi d'ouverture de la saison.

Dans la deuxième demi-finale, l'ancien numéro un mondial Muguruza est revenu par derrière dans les deux sets pour bouleverser Halep et confirmer qu'elle est de retour à son meilleur niveau après avoir été incapable de remporter deux victoires ensemble dans la seconde moitié de la saison dernière.

"Je ne pensais pas que j'étais en panne, je pensais continuer et à un moment donné, vous aurez l'occasion", a déclaré l'Espagnol.

"Heureusement, j'ai maintenant 48 heures pour récupérer et me préparer pour le dernier match, nous entraînons toute notre carrière pour pouvoir jouer sur ce court et devant (devant) cette foule."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest