Open d’Australie: Denis Shapovalov jette une colère de toilette, se déchaîne à l’arbitre « Je dois faire pipi! »


Denis Shapovalov prétend qu’il a la plus petite vessie en tournée et le Canadien n’a pas été impressionné lorsqu’un arbitre de l’Open d’Australie a refusé sa demande de pause toilettes. Le numéro 11 mondial avait abandonné le quatrième set d’une épopée en cinq sets contre l’adolescent italien Jannik Sinner qui s’était terminé aux premières heures de mardi et avait désespérément besoin de se soulager. « Que se passe-t-il si je pars? » a demandé au jeune homme de 21 ans: « Est-ce que je reçois une amende? Je m’en fiche! » il a dénoncé l’arbitre allemand Nico Helwerth, qui a refusé sa demande.

« Qu’est-ce que tu veux dire, je ne peux pas y aller? Vas-tu me disqualifier? Je dois faire pipi! »

Il a intensifié sa tirade quand il est devenu clair que l’arbitre ne céderait pas.

« Je vais pisser mon pantalon! » il a dit. « Je vais pisser dans une bouteille. »

Après avoir traversé le match haute pression du premier tour 3-6, 6-3, 6-2, 4-6, 6-4 en un peu moins de quatre heures, il a expliqué qu’il devait utiliser la salle de bain plus que les autres joueurs.

« Tout d’abord, je soufflais juste de la vapeur, juste en quelque sorte de refroidir ma tête, de m’en débarrasser », dit-il.

« Mais je pense aussi que c’est une règle stupide. Surtout pour moi, j’ai la plus petite vessie jamais, donc je dois littéralement pisser à chaque set. Donc c’est difficile, surtout quand tu es sur ce court depuis si longtemps. .

«Avant le match, j’essaye de m’hydrater le plus possible, alors oui, je dois faire pipi, mec.

Les règles du tournoi stipulent que les joueurs n’ont droit qu’à une seule pause toilettes pendant un match au meilleur des trois sets et à deux pour un joueur à cinq sets.

« Je pense que nous devrions pouvoir faire plus de pauses et aller aux toilettes, parce que nous sommes forcés – pas forcés, mais nous pourrions être sur le terrain pendant trois, quatre heures », a ajouté Shapovalov.

Promu

« Donc je pense que même en prenant ces petites pauses … je pense que nous le méritons. »

Shapovalov joue ensuite l’Australien Bernard Tomic.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest