Open d’Australie: Ankita Raina devient la 5e femme indienne à figurer dans le tableau principal du Grand Chelem


Ankita Raina est devenue dimanche la cinquième joueuse de tennis indienne de l’ère Open à s’assurer une place dans le tableau principal d’un Grand Chelem alors qu’elle se qualifiait pour l’épreuve de double féminin de l’Open d’Australie. Le premier Grand Chelem de l’année commence ici lundi. Après avoir raté le tableau principal du simple féminin, elle avait encore une chance de se qualifier en tant que «  perdant chanceux  » jusqu’à la fin du premier tour, mais la femme de 28 ans a réalisé son rêve de longue date lorsqu’elle s’est inscrite avec la Roumanie. Mihaela Buzarnescu et a obtenu une entrée directe.

Nirupama Mankad (1971), Nirupama Vaidyanathan (1998), Sania Mirza et l’Indian-Américain Shikha Uberoi (2004) ont participé aux tableaux principaux du Grand Chelem pour le pays.

Ankita n’est que la deuxième Indienne après Sania, six fois championne du Grand Chelem, à disputer le double féminin d’une majeure de tennis. Nirupama a été le premier à réussir un tableau principal du Grand Chelem en simple, en 1998 à l’Open d’Australie, tandis que Nirupama Mankad a joué le double mixte de Wimbledon en 1971 avec Anand Amritraj.

Shikha avait participé à l’US Open 2004 et avait atteint le deuxième tour en simple.

Le braveheart, qui a joué un rôle clé dans les énormes progrès de l’équipe indienne de la Fed Cup, a déclaré que bien que les simples aient une signification différente, faire des doubles aussi est spécial.

« C’est le premier tableau principal d’un Grand Chelem, donc en simple ou en double, je vais le prendre. C’est spécial. Des années de travail acharné, de labeur et maintenant j’y suis. Non seulement mon travail acharné, mais les bénédictions et le soutien d’innombrables personnes m’ont apporté ici, je ne peux pas oublier ça », a déclaré Ankita à PTI après son entrée.

« Je sais que c’est du double, mais le nom de l’Inde sera là. Ce sont les moments qui déclenchent quelque chose parmi les gens. Peut-être que quelques-uns commenceront à rêver que c’est possible », a-t-elle ajouté.

« Les gens commencent à croire. Nous franchissons de nombreux petits jalons, mais celui-ci est à son apogée. Quiconque commence à jouer au tennis professionnel rêve de jouer dans un Grand Chelem. »

« Indépendamment du fait que ce soit en double, je vais le prendre. J’ai continué. Je suis resté dans le processus. Peut-être que la prochaine fois, je jouerai aussi en simple. Après des années de travail acharné, ça commence par le double mais les simples le feront. C’est le premier, tellement spécial », a-t-elle ajouté.

Ankita a déclaré au départ qu’elle n’avait pas trouvé son nom dans le tirage au sort et qu’elle était déçue.

« Je n’arrive pas à y croire, j’ai raté mon nom sur la feuille. Après l’entraînement, j’ai demandé le tirage au sort et j’ai cherché frénétiquement mon nom. Je ne l’ai pas trouvé. Puis mon entraîneur m’a appelé pour dire que je l’ai fait », at-elle m’a dit.

Ankita s’était inscrite avec le gaucher roumain Mihaela, qui était parmi les 50 meilleures joueuses en simple avant qu’une blessure ne la rattrape, vendredi. Ils ouvriront leur campagne contre la paire australienne wild card d’Olivia Gadecki et Belinda Woolcock.

« Une amie m’a dit que Mihaela était à la recherche d’un partenaire. Je lui ai parlé et elle a accepté. Je n’ai pas joué avec elle avant mais j’ai joué avec un gaucher sur la tournée. Cela fait une bonne combinaison. J’ai hâte de il. »

Le capitaine indien de la Fed Cup, Vishal Uppal, a déclaré que cet exploit donnerait plus de confiance à Ankita.

« C’est bien qu’elle ait l’opportunité de jouer avec les meilleurs. Cela lui donnera la conviction qu’elle a sa place là-bas. Elle travaille très dur, joueuse industrieuse. J’aime son attitude, elle n’abandonnera pas », a déclaré Uppal à PTI .

« Elle continue de se battre. Elle essaie de trouver ses marques dans la cour des grands. Elle est une solide baseliner, si elle ajoute quelques variations, elle peut s’améliorer », at-il ajouté.

L’Inde aura quatre Indiens en compétition dans le premier Grand Chelem de la saison. Sumit Nagal participera au simple masculin tandis que Rohan Bopanna et Divij Sharan présenteront leur défi en double masculin avec leurs partenaires respectifs.

Promu

Nagal a attiré le Lituanien Ricardas Berankis comme son adversaire au premier tour. Bopanna et son partenaire japonais Ben McLachlan affronteront les participants coréens Ji Sung Nam et Min-Kyu Song.

Sharan et son partenaire slovaque Igor Zelenay affronteront le combo allemand de Yannick Hanfmann et Kevin Krawietz.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest