Open d'Australie 2019: Petra Kvitova se sent comme une gagnante malgré sa défaite en finale de l'Open d'Australie

"Ça fait très mal aujourd'hui, je voulais gagner et avoir le trophée", a déclaré le joueur de 28 ans après la défaite 7-6 (7/2), 5-7, 6-4.

"Mais je pense que j'ai déjà gagné il y a deux ans. Alors pour moi, c'est fou. J'ai du mal à croire que je viens de disputer une finale du Grand Chelem.

"J'ai vécu beaucoup de choses, pas vraiment bonnes."

La Tchèque a déclaré qu'elle avait ses chances contre Osaka et que la finale de 2h 27min dépendait de quelques moments clés.

Elle était incapable de convertir cinq points de break dans le premier set mais a forcé une égalité, seulement pour qu'Osaka s'enfuie avec.

Kvitova a ensuite convoqué son esprit de combat renommé pour survivre à trois points du championnat alors qu'elle traînait 3-5 à la seconde en forçant un décideur.

"Je pensais que si je renversais la situation, probablement (l'élan), ce serait de mon côté. En fin de compte, ça ne l'était pas", a-t-elle déclaré après que Osaka se soit rallié pour prendre une pause décisive dans le troisième set.

"Je ne pense pas avoir vraiment mal joué, mais j'aurais peut-être peut-être été un peu plus agressif lors d'un ou deux échanges."

Quel que soit le résultat, ce que Kvitova appelle sa "deuxième carrière" après l'attaque est de nouveau sur la bonne voie.

Elle a concocté une série de 11 victoires consécutives en route vers la finale, y compris un titre à Brisbane, sans perdre un set en direction du décisif à Melbourne Park.

Son parcours vers la finale la placera au deuxième rang du classement mondial, derrière seulement Osaka, ce qui équivaut à la position la plus élevée qu'elle ait atteinte en carrière après avoir remporté son premier titre à Wimbledon en 2011.

Un tel retour semblait impensable après l'attaque de décembre 2016.

Les médias australiens ont publié cette semaine des photographies abominables de sa main blessée, la chair ouverte et le bout de l'index presque coupé.

Elle a dit qu’elle ne savait pas si elle aurait à nouveau une raquette.

"Ce n'est pas à 100% et ne le sera jamais. C'est comme ça", a-t-elle déclaré.

"J'essaie juste de tirer le maximum du minimum. Je me sens bien. Je joue très bien au tennis. Je ne pense pas que je pourrais vraiment imaginer être ce genre de joueur à nouveau."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest