Nuno Espirito Santo, manager des loups, accusé de mauvaise conduite


Le manager des Wolves, Nuno Espirito Santo, a été accusé de mauvaise conduite par l’Association de football, en raison des commentaires qu’il a faits à propos de l’arbitre Lee Mason. Le Portugais a vivement critiqué l’officiel après le match de Premier League de son équipe contre Burnley le 21 décembre. La FA a déclaré dans un communiqué: « Nuno Espirito Santo a été accusé d’une infraction à la règle E3 de la FA en relation avec leur match de Premier League contre Burnley. FC le lundi 21 décembre 2020. Il est allégué que les commentaires faits par l’entraîneur-chef lors d’un entretien d’après-match constituent une conduite inappropriée car ils ont personnellement offensé l’officiel du match et / ou jettent le discrédit sur le match. « 

Nuno a jusqu’au 5 janvier pour répondre à l’accusation, a déclaré la FA.

Le patron des Wolves a visé Mason après le match de Burnley, qui s’est soldé par une défaite 2-1 pour son équipe.

« L’arbitre n’a pas la qualité pour siffler un match de Premier League », a-t-il déclaré.

Il a ajouté: « Je ne veux tout simplement pas le voir plus – c’est ce que je lui ai dit. J’espère qu’il ne sifflera plus un de nos matchs parce que tous les matchs que nous avons avec Lee Mason sont toujours les mêmes. »

« Il ne peut pas contrôler les joueurs, les joueurs se disputent constamment – les deux équipes. Avec tous les autres arbitres, le jeu se déroule, il y a un dialogue. Il n’est tout simplement pas prêt à le faire. »

Nuno a déclaré qu’il s’excuserait seulement pour le moment choisi pour ses commentaires et non pour ses «paroles et ses pensées».

« Je ne jugerai ni ne remettrai jamais en question l’intégrité d’un arbitre », a-t-il déclaré. « Je ne l’ai jamais fait et je ne le ferai jamais de ma vie. »

Promu

« Ce que j’ai dit concerne la capacité de l’arbitre, ce que j’ai ressenti et ce que j’ai vu dans le match et les matchs précédents. »

Les commentaires d’après-match sur la performance d’un arbitre sont autorisés en vertu des règlements de la FA à condition qu’ils n’impliquent pas de partialité, n’attaquent pas l’intégrité d’un officiel, ne sont pas personnellement offensants, prolongés ou particulièrement déraisonnables.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest