Novak Djokovic survit à la peur, Rafael Nadal se qualifie pour les demi-finales à Rome

Djokovic a économisé des points au deuxième set avant de l'emporter 4-6, 7-6 (8/6), 6-4, scellant ainsi la victoire avec un as à son premier point après trois heures de combat.

"J'ai eu de la chance dans les moments décisifs du jeu décisif du deuxième set", a déclaré le joueur de 31 ans.

"Vers la fin du premier set, il a vraiment commencé à frapper la balle très bien des deux côtés.

"Aussi au revers, au fond de la ligne. Il jouait vraiment bien. Cela m'a causé beaucoup de problèmes. Mais je n'ai jamais perdu la foi", a déclaré le vainqueur de Rome à quatre reprises.

"Je suis vraiment ravi de surmonter."

Del Potro s'était blessé au genou après s'être retiré d'Indian Wells et de Miami, mais a fait correspondre le vainqueur du Madrid Open, Nadal, tirant pour le premier set 6-4 en un peu plus d'une heure.

Le numéro 9 mondial a été soigné sur un gros orteil ensanglanté après que Djokovic ait nivelé la manche.

Mais il a maintenu la pression et Djokovic a de nouveau besoin de gagner trois points de pause lors de son service au quatrième match de la dernière manche avant de marquer le score à 3-2 alors que l’impulsion s’envolait.

L'Argentin Diego Schwartzman, qui a éliminé la sixième tête de série japonaise Kei Nishikori 6-4, 6-2, sera le nouveau vainqueur du Grand Chelem 15 fois.

Nadal, revanche de Tsitsipas

Le champion de Rome à huit reprises, Nadal, a battu son compatriote, l’Espagnol Fernando Verdasco, 6 à 6 et 6 à 6, pour organiser une revanche contre l’étoile montante grecque Stefanos Tsitsipas pour une place en finale.

Tsitsipas a progressé après Federer – revenant sur terre battue après une absence de deux ans – s'est retiré avec une blessure à la jambe droite avant leur match.

Pour Nadal, âgé de 32 ans, il s'agit de sa quatrième demi-finale consécutive sur terre battue cette saison, mais il n’a pas réussi à aller plus loin avant son offre du titre de 12e Roland-Garros à Roland Garros.

Tsitsipas a surpris Nadal en demi-finale de l’Omnium de Madrid de la semaine dernière avant de tomber face à Djokovic, mais a perdu face à l’Espagnol en demi-finale de l’Open d’Australie plus tôt cette année.

"Après de nombreuses années ici, je sais ce qui s'est passé la semaine dernière et je vais essayer de faire mieux demain", a déclaré Nadal, 17 fois vainqueur du Grand Chelem.

Le champion en titre de l’Omnium des États-Unis et de l’Omnium australien, Osaka, s’est retiré du match avec la main droite tendue, donnant ainsi au vainqueur de l’Open de Madrid un billet pour la demi-finale.

"Je me suis réveillé ce matin et je ne pouvais pas vraiment bouger mon pouce", a déclaré le joueur de 21 ans.

"Je ne suis pas en colère, mais entre triste et déçu", a ajouté Osaka, qui espère toujours participer à Roland-Garros.

La sixième tête de série, Bertens, rencontre maintenant la Britannique Johanna Konta, qui a battu la Tchèque Marketa Vondrousova 6-3, 3-6, 6-1.

Raging Pliskova fait son retour

Federer, quart de finaliste à Madrid, jouait dans la capitale italienne pour préparer son retour à Roland-Garros pour la première fois depuis 2015.

"Je ne suis pas physiquement à 100% et après consultation de mon équipe, il a été déterminé que je ne jouais pas", a-t-il déclaré.

Le vainqueur du Grand Chelem, 20 fois, était sur le court depuis près de quatre heures jeudi, sauvant deux points de match pour gagner en trois sets contre Borna Coric après s'être auparavant imposé à une victoire en deux sets contre le Portugais Joao Sousa.

L'ancien numéro un mondial avait été un ajout tardif au tournoi de Rome, alors qu'il cherchait un entraînement sur terre battue avant de tenter d'augmenter son seul titre au French Open de 2009.

Karolina Pliskova a battu Victoria Azarenka 6-7 (5/7), 6-2, 6-2 dans une bataille entre les anciennes numéro 1 mondiales féminines.

La Tchèque, quatrième tête de série, affrontera la Grèce, Maria Sakkari, qui avait également besoin de trois sets pour battre la Française Kristina Mladenovic 5-7, 6-3, 6-0.

Pliskova et Sakkari se sont rencontrés pour la dernière fois au deuxième tour du Foro Italico. Le Tchèque, furieux face à un appel de ligne, a brisé un trou dans le fauteuil de l'arbitre après avoir perdu en trois sets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest