Novak Djokovic survit à la frayeur de Philipp Kohlschreiber à Monte-Carlo

"Ce fut un match difficile, il y a eu beaucoup de fractures (une série de huit manches consécutives lors des deuxième et troisième sets)", a déclaré Djokovic.

"Il y a eu beaucoup de hauts et de bas. Ce n'était pas le plus beau des matches.

"Il a bien joué, mais une victoire est une victoire. Ce fut un premier match difficile de la saison sur terre battue.

"Je devais comprendre comment je devais bouger, on peut s'attendre à ce genre de match. C'était probablement bien pour moi de passer aussi longtemps sur le terrain."

Djokovic a pu éviter une deuxième défaite consécutive face à Kohlschreiber après que le joueur de 35 ans l’ait battu le mois dernier au troisième tour à Indian Wells.

Djokovic, qui réside en Principauté, participe pour la 13e fois en 14 ans à son événement "à domicile". Il l'a remporté en 2013 et en 2015 et a perdu en finale à deux autres occasions.

Kohlschreiber a perdu son 12e match après 13 matches contre des adversaires de haut rang, mais s'est aussi bien défendu que contre un Djokovic hors du commun, qui avait besoin de cinq points de match pour se qualifier.

Pella livres Cilic

L’argentin Guido Pella a porté un coup de second tour à la septième tête de série, Marin Cilic, en battant les Croates 6-3, 5-7, 6-1.

Cilic, vainqueur de l'US Open 2014 en 2014, n'a été battu que dans une défaite en six matches depuis l'ouverture de l'Australian Open en janvier, où il était sorti au quatrième tour.

Pella, qui a remporté son premier match en carrière lors de l'événement au premier tour dimanche, a été déclaré vainqueur puisqu'il jouait pour la première fois sur le court central idyllique.

"C'est ma meilleure surface, je savais que j'avais des chances", a déclaré le numéro 35 mondial. "Mais je devais bien jouer.

"J'étais un peu nerveux au début, c'était ma première fois sur ce terrain. Mais jouer ici, c'est un rêve – c'est irréel."

Cilic jouait ici pour la 11e année consécutive, avec des sélections en quart de finale dans trois des quatre éditions précédentes.

Le gaucher Pella est arrivé dans l'argile européenne avec un titre cette saison à Sao Paulo. Il est maintenant 13-3 sur la surface en 2019.

Pella s'est imposé dans une position gagnante après avoir battu Cilic pour la huitième fois de l'après-midi, remportant un match de six minutes avant de servir l'animateur, sauvant un point de passage lors du dernier match et remportant la victoire lorsque Cilic tira à l'écart.

Par ailleurs, le champion de 2014, Stan Wawrinka, s'est effondré après une solide défaite face à l'Italien Marco Cecchinato, battu 0-6, 7-5, 6-3, qui avait atteint les demi-finales du French Open l'an dernier.

Au premier tour, le Britannique Cameron Norrie a progressé lors de son premier match contre l’équipe, qui a vaincu Adrian Mannarino par 6-4 et 6-3.

Norrie, 56e au monde, a été impressionné par le décor dramatique du lieu emblématique du Monte Carlo Country Club, qui surplombe la Méditerranée depuis une falaise.

"J'aime les conditions ici. Tout est superposé", a-t-il déclaré.

"C'est assez malade de jouer au tennis sur le flanc d'une montagne avec vue sur l'eau."

La révélation canadienne Felix Auger-Aliassime s'est qualifiée pour le deuxième tour avec le troisième tête de série, Alexander Zverev, après avoir battu le qualificatif argentin Juan Ignacio Londero 7-5, 7-6 (7/5).

Auger-Aliassime, âgé de 18 ans, qui s'est qualifié pour les demi-finales du mois dernier à Miami, se classe désormais au 33e rang – contre 175 au rang qu'il avait joué ici il y a un an.

"Je suis très heureux de remporter mon premier match après Miami, car je ne savais pas à quoi m'attendre", a-t-il déclaré.

Le qualifié italien Lorenzo Sonego a battu la Russe, huitième tête de série, Karen Khachanov 7-6 (7/4), 6-4.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest