Novak Djokovic obtient un sursis, un juge australien retarde brièvement l’expulsion

Photo de dossier de Novak Djokovic.© AFP

Un juge australien a accepté de retarder tout effort pour expulser la star du tennis Novak Djokovic jusqu’à lundi soir, alors que son procès se poursuit à Melbourne. À quelques minutes de l’expiration d’une précédente ordonnance du tribunal, Djokovic a obtenu un autre sursis temporaire du juge Anthony Kelly, cette fois jusqu’à 20h00 heure locale (09h00 GMT) lundi. Les avocats du gouvernement avaient précédemment indiqué qu’ils seraient prêts à retarder l’ordonnance d’expulsion, qui pèse sur le Serbe de 34 ans alors qu’il cherche à rester en Australie.

Djokovic s’est envolé pour l’Australie mercredi dernier dans l’espoir de défendre sa couronne de l’Open d’Australie et de sceller un 21e titre du Grand Chelem sans précédent.

Au lieu d’un accueil de champion, il a été interrogé à l’aéroport pendant la nuit avant de voir son visa révoqué et d’être transféré dans un centre de détention pour immigrants de Melbourne en attendant son expulsion.

La star non vaccinée a été considérée comme n’ayant pas fourni de preuves suffisantes d’une exemption médicale.

Promu

L’affaire devrait revenir devant le tribunal plus tard lundi.

(À l’exception du titre, cette histoire n’a pas été éditée par le personnel de NDTV et est publiée à partir d’un flux syndiqué.)

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest