Novak Djokovic ne voudra pas risquer de manquer l’Open d’Australie : le chef du tournoi Craig Tiley

Novak Djokovic, neuf fois champion de l’Open d’Australie, ne voudra pas risquer de rater un 21e titre record du Grand Chelem, a prédit jeudi le chef du tournoi Craig Tiley alors qu’une série exceptionnelle d’événements préparatoires était annoncée. Tous les joueurs se rendant en Australie pour le tournoi majeur d’ouverture de l’année en janvier doivent être vaccinés contre Covid, ce qui jette le doute sur le fait que le numéro un mondial serbe jouera. Djokovic, qui vise une 21e couronne record du Chelem, a refusé de révéler s’il avait été vacciné.

« Il n’a partagé son statut avec personne », a déclaré Tiley à la station de radio sportive SEN.

« Il pense que ce que vous dites à propos de votre poste médical est privé et il pense que les gens devraient avoir le droit de choisir. »

Mais Tiley a ajouté : « Novak a remporté neuf Internationaux d’Australie et je suis sûr qu’il veut en atteindre 10.

« Il est sur 20 titres du Grand Chelem, tout comme Rafa Nadal, qui arrive, et Roger Federer, donc l’un d’eux va surpasser l’autre.

« Je ne pense pas que Novak voudra laisser cet exploit à quelqu’un d’autre.

« Une chose est sûre, s’il joue ici en janvier, alors il est vacciné. »

Djokovic a déclaré ce week-end que « nous devrons attendre et voir » lorsqu’on lui a demandé s’il serait à Melbourne Park pour défendre son titre.

Actuellement, environ 85 pour cent des joueurs ont obtenu le jab et Tiley a déclaré qu’il s’attendait à ce qu’il atteigne entre 95 et 100 pour cent d’ici janvier.

« Nous nous attribuons beaucoup de mérite parce que nous y avons imposé une exigence de vaccination (en venant en Australie) », a-t-il déclaré.

Défi de taille

Ses commentaires sont intervenus alors que le calendrier d’ouverture de la saison était publié après des retards répétés alors que les organisateurs déterminaient ce qui pouvait être joué alors que l’Australie assouplit progressivement les frontières nationales et internationales après de longs blocages de Covid.

Tous les événements préparatoires de l’Open d’Australie ont eu lieu à Melbourne Park cette année dans des conditions de biosécurité après que les joueurs ont été contraints de se mettre en quarantaine dans des hôtels pendant 14 jours.

Les joueurs entièrement vaccinés devraient pouvoir entrer en Australie sans être mis en quarantaine ou confinés dans des bulles en 2022, Sydney et Adélaïde revenant au calendrier.

Brisbane, Perth et Hobart, qui organisent traditionnellement des événements, sont absents pour une deuxième année, tout comme Auckland en Nouvelle-Zélande.

« Ce n’est une nouvelle pour personne que la pandémie, la fermeture des frontières et les taux variables de vaccination ont créé un énorme défi pour nous et ont conduit à des changements spécifiquement pour l’été », a déclaré Tiley.

« C’est pourquoi nous avons attendu le plus longtemps possible pour garantir des conditions optimales pour les joueurs et les fans dans autant d’endroits que possible. »

La Coupe ATP masculine, remportée cette année par une équipe russe impitoyable dirigée par Daniil Medvedev et Andrey Rublev, et par la Serbie de Djokovic l’année précédente, lancera la saison le 1er janvier à Sydney.

Il sera suivi la semaine suivante par le Sydney Tennis Classic, un événement combiné hommes et femmes ATP-WTA.

Promu

Le tennis de haut niveau revient à Adélaïde avec une quinzaine de compétitions masculines et féminines combinées à partir du 2 janvier.

Il y aura également de l’action à Melbourne avec trois tournois – deux WTA et un ATP – du 3 au 9 janvier avant l’Open d’Australie qui débutera le 17 janvier.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest