Novak Djokovic dit qu’il n’y a pas de sentiments difficiles à propos de Roger Federer, Rafael Nadal Union Snub


Novak Djokovic a déclaré mercredi qu’il n’avait aucune animosité envers les stars rivales Roger Federer et Rafael Nadal après avoir snobé son appel à la formation d’une nouvelle association de joueurs. Nadal et Federer ont appelé à « l’unité, pas la séparation » après que Djokovic ait révélé ce week-end qu’il dirigeait un syndicat dissident controversé pour les joueurs professionnels masculins. « Je respecte, bien sûr, complètement leur choix de ne pas être impliqués pour le moment », a déclaré Djokovic après avoir progressé au troisième tour de l’US Open.

« Ils ne pensent pas que ce soit le bon moment. C’est bien. C’est leur opinion. Je ne suis pas d’accord avec ça. »

Djokovic a déclaré que son idée n’était pas nouvelle et qu’il « faisait simplement le suivi de ce que les générations précédentes avaient tenté de faire ».

« Pour une association de joueurs, c’est toujours le bon moment, et cela a été le bon moment au cours des 20 dernières années. D’une certaine manière, cela n’a jamais été vraiment accompli, jamais vraiment réalisé. En ce moment, c’est le cas. Nous avançons », a-t-il ajouté. .

Djokovic s’est remis d’un set pour battre le Britannique Kyle Edmund 6-7 (5/7), 6-3, 6-4, 6-2 au deuxième tour de l’US Open mercredi.

Il a déclaré qu’il n’avait « pas été facile » de gérer la tempête provoquée par son annonce lors de sa candidature pour un 18e Grand Chelem.

Mais il a également insisté sur le fait que la nouvelle association ne formerait pas une tournée rivale aux tournois ATP ou boycotterait.

Il est conçu comme une « plateforme » pour donner aux joueurs une voix plus forte, a expliqué Djokovic.

« Nous avons les plus hautes intentions pour les joueurs. Je veux dire, c’est la seule chose que nous avons. Nous ne voulons combattre personne. Nous ne voulons pas nous battre pour l’existence avec l’ATP, l’ITF (Fédération internationale de tennis) ou tout autre Conseil d’administration.

Promu

« Je pense qu’il y a une place pour les associations de joueurs. Il y a toujours eu une place pour les associations de joueurs », a-t-il ajouté.

« C’est juste qu’en ce moment, il y a évidemment des gens qui ne veulent tout simplement pas que cela se produise parce qu’il y a un certain système structurel en place qui les protège. Je comprends cela. C’est bien. »

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest