Novak Djokovic affrontera Dominic Thiem lors de sa neuvième demi-finale à Roland Garros

"C’était un gros défi pour moi aujourd’hui, mais je frappais la balle plus proprement", a déclaré Djokovic, âgé de 32 ans.

"C'est une grande joie d'être à nouveau en demi-finale."

Le problème pour Djokovic à la recherche d'un deuxième titre à Paris et seizième majeur est la météo.

De fortes pluies devraient frapper à nouveau Paris vendredi après le lessivage de mercredi.

"Je dois juste rester concentré et rester dans l'instant. J'espère continuer comme ça", a déclaré le Serbe.

Lors de l'autre demi-finale de vendredi, Rafael Nadal et Roger Federer renoueront avec leur grande rivalité. C'est la première fois que les quatre premières têtes de série atteignent les quatre dernières d'un Grand Chelem depuis l'Open d'Australie 2013.

La dernière fois que Djokovic a participé aux demi-finales, c'était en 2016 lorsqu'il a remporté le titre.

Il a une avance de 6-2 sur Thiem et a battu l'Autrichien en demi-finale à Rome à l'approche de Paris.

Thiem s'est toutefois imposé en quarts de finale de Roland Garros en deux sets en 2017.

La cinquième tête de série, Zverev, qui souhaitait atteindre une première demi-finale de Slam et devenir le premier Allemand dans les quatre derniers matchs à Paris depuis Michael Stich en 1996, a pris un départ encore meilleur.

Le joueur de 22 ans a marqué des points dans les troisième et cinquième parties du jeu d'ouverture et a finalement réussi une avance de 5-4.

Mais Djokovic, de tête de série, a égalisé immédiatement avant de revendiquer le jeu sur une double faute de Zverev.

Djokovic a dominé le deuxième set alors que les pauses des deuxième et huitième matchs ont suffi à le resserrer.

Le numéro un mondial a sauvé deux autres points de break lors du match d'ouverture du troisième set et a de nouveau obligé les Allemands à payer avec une pause de 4-2.

La 40ème et dernière erreur non-forcée de Zverev s'est avérée être le point final du quart de finale unilatéral.

"J'avais des chances dans le premier set mais il s'est replié et était en contrôle", a déclaré l'Allemand.

"Quand il est en contrôle, il est difficile à battre. Il est numéro un pour une raison.

"J'attendais plus de ce tournoi, mais une fois que le premier set s'est échappé, c'était difficile."

Le numéro cinq mondial a terminé avec huit doubles fautes en ne convertissant que l’un des huit points de break.

Suzanne Lenglen a dominé les débats avec 29 vainqueurs, alors que son adversaire erratique réussissait à comptabiliser 37 erreurs non forcées et seulement 17 gagnants.

"L'important était de contrôler les points. Je serai prêt à revenir demain. C'est l'un de mes terrains préférés au monde", a déclaré l'athlète de 25 ans, à la recherche d'un premier titre en Grand Chelem.

Khachanov avait impressionné lors de la victoire contre Juan Martin del Potro au quatrième tour, mais n'avait jamais eu la moindre chance en quart de finale, retardé de mercredi en raison de la pluie, en perdant son service à deux reprises dans le premier set.

Il a réussi à se retrouver à 4-4 dans la seconde, seulement pour voir Thiem renverser huit des 10 prochains matchs et sceller une place parmi les quatre dernières sans même faire une pause dans le match.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest