Nous pouvons changer le destin de la boxe indienne, dit Sarita Devi

L'ancienne championne du monde, L Sarita Devi, a déploré le désordre administratif qui régnait depuis longtemps dans la boxe indienne, mais a déclaré qu'il incombait aux boxeurs du pays de surmonter cette crise avec leurs performances aux Jeux olympiques de Rio. (Lire plus dans la boxe)

L'Inde n'a pas de fédération nationale après que l'Association internationale de boxe (AIBA) ait mis fin à Boxing India l'année dernière. Le sport est administré par un comité ad hoc.

"En ce moment, la boxe peut aller dans un sens ou dans l'autre, on ne peut pas dire dans quel sens. C'est un carrefour, mais le destin est entre nos mains. Si nous réussissons bien et si nous plaçons l'Inde au sommet des Jeux olympiques, l'avenir brillera à nouveau, "a déclaré le médaillé de bronze aux Jeux du Commonwealth de Glasgow.

"C'est sans doute frustrant pour les jeunes boxeurs de ne pas participer à des tournois. Ils s'entraînent durement mais n'ont aucune idée de leurs compétitions. J'espère que les choses vont bien se passer bientôt", a-t-elle ajouté.

Après avoir purgé une peine d'interdiction d'un an pour son éclatement émotionnel après une défaite controversée en demi-finale aux Jeux asiatiques de 2014, Sarita est revenue dans la compétition lors d'un voyage d'entraînement en Chine l'année dernière et a remporté une médaille d'or au Jeux d’Asie du Sud récemment conclus à Shillong.

"C’était ma première compétition majeure après l’interdiction et ma victoire me donnait une énorme confiance avant les qualifications olympiques (qualifications de zone à Qian'an du 23 mars au 3 avril). C’était génial de gagner devant le public," le boxeur Manipuri a dit.

Dans un dernier combat serré pendant les Jeux d’Asie du Sud, Sarita a vaincu M Vidushika Prabadhi (Sri Lanka) sous des acclamations fortes et elle a décrit l’atmosphère mieux que la victoire au Championnat du monde de Delhi en 2006.

"C’était une atmosphère agréable, je pourrais même dire mieux qu’à Delhi", a déclaré Sarita.

Pendant l’interdiction d’un an imposée par l’AIBA, Sarita a subi une opération au poignet droit, qu’elle dit "parfaite" maintenant.

"C'est parfait maintenant et je ne ressens aucune douleur lors de mes combats au SAG. Nous nous sommes entraînés durement et il est temps de décrocher les places olympiques. C'est l'objectif principal", a-t-elle déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest