Nirmala Sheoran bannie depuis 4 ans, dénuée de titres asiatiques de dopage



La sprinteuse indienne Nirmala Sheoran. © AFP


L'Unité d'intégrité de l'athlétisme (ACU), qui gère les cas de dopage sur piste et terrain, a interdit mercredi la sprinteuse indienne Nirmala Sheoran et lui a retiré deux titres des Championnats d'Asie 2017. L'ACU a déclaré que Nirmala avait été contrôlé positif aux stéroïdes drostanolone et méténolone lors d'un concours organisé en Inde en juin 2018 et que le sprinter avait accepté les accusations et n'avait pas demandé d'audience.

"L'unité d'intégrité du sport a interdit le sprinteur indien Nirmala Sheoran pour une période de quatre ans à compter du 29 juin 2018, pour la présence et l'utilisation d'une substance interdite. L'athlète a accepté la sanction", a tweeté l'ACU.

Nirmala, 24 ans, l'interdiction a été antidatée pour entrer en vigueur le 29 juin 2018 et ses résultats allant d'août 2016 à novembre 2018 ont été disqualifiés.

Nirmala a remporté les médailles d'or au 400 mètres et au relais 4×400 aux Championnats d'Asie 2017.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest