Neeraj Chopra vise la médaille aux Jeux olympiques de Tokyo 2020

Neeraj Chopra, lanceur de javelot, a déclaré mercredi qu'il visait une médaille pour l'Inde lors des Jeux olympiques de 2020 à Tokyo.

L'athlète d'origine Panipat a récemment créé l'histoire en remportant la médaille d'or aux Championnats du monde U-20 à Bydgoszcz, en Pologne, le premier Indien à le faire. Il a également établi un nouveau record du monde junior et un record national senior dans le processus.

Chopra a lancé 86,48 mètres à sa deuxième tentative d’atteindre le but. Cependant, la date limite de qualification pour les Jeux olympiques de Rio étant fixée au 18 juillet, Chopra ne sera plus en mesure de participer aux Jeux cette année.

"J'ai été déçu de rater ma place pour les Jeux olympiques de Rio, mais la fédération essaie toujours de se qualifier comme une wildcard. Si tout se passe bien, alors tout va bien, mais je suis prêt à travailler dur pour gagner une médaille pour mon pays aux Jeux olympiques de 2020", a déclaré Neeraj. journalistes.

"Je me suis blessé au dos en avril et cela a affecté ma préparation pour les Jeux. En Pologne, j'avais une médaille d'or ciblée, mais je suis heureux d'avoir éclipsé le record du monde. J'y ai travaillé dur. Ma confiance était grande pour l'événement. Mais je n’ai jamais pensé battre le record du monde. "

Le lancer de Neeraj fait de lui le huitième meilleur joueur parmi les lanceurs de la saison et le premier parmi les lanceurs juniors.

"Je viens d'une famille normale de l'Haryana. J'ai dû lutter très tôt lorsque j'ai dû voyager pendant de longues heures, mais maintenant je m'entraîne à Patiala et la fédération nous envoie aussi pour nous entraîner à l'extérieur. Je m'entraînerai pour le Championnat du monde suivant année ", at-il dit.

Son entraîneur Garry Calvert a également félicité son élève.

"Il a une technique supérieure pour son âge et son caractère tout entier, il s’applique mieux que la plupart des gens. Nous devons maintenant revenir au tableau et obtenir plus de puissance et de force pour correspondre aux hommes du monde."

"Nous avons vu ce lancer arriver pendant 6-7 semaines. Il était brassé alors qu'en Europe, il jouait à un niveau élevé.

Son plus mauvais lancer a été de 79m, ce qui montre que nous étions bien cadrés. Nous savions donc que s’il s’appliquait lors des tours de qualification, il frappait une grosse position sous une pression énorme.

"La prochaine étape est d'atteindre 90-95m. J'essaie d'enseigner aux lanceurs indiens à ne pas penser à la distance mais à l'exécution technique. On s'attendait à ce qu'il gagne, mais ce qui nous rend heureux, c'est que le lancer a été le résultat final de faire le mouvement correctement ", at-il dit.

Interrogé sur ce qui l’avait frappé au sujet de Neeraj, l’Australien a déclaré: "Il laisse son bras en arrière, le garde en arrière et jette son corps. C’est une compétence exceptionnelle. Il le fait naturellement. Il reste au bras et attaque le corps.

Avec les contributions de PTI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest