Naomi Osaka accède aux quarts de finale de l’US Open avec une victoire en deux sets


Naomi Osaka, double vainqueur du Grand Chelem, a réservé une place en quarts de finale de l’US Open dimanche avec une victoire en deux sets sur l’Estonie Anett Kontaveit. Osaka, la quatrième tête de série, a dépassé sa 14e tête de série 6-3, 6-4 dans le match tardif dans un stade vide Arthur Ashe à Flushing Meadows. La championne de l’US Open 2018 a déclaré que garder ses émotions sous contrôle était la clé pour dominer le match d’une heure et 12 minutes. «Pour moi, c’est très important car il est assez facile de se rabaisser sur soi-même, surtout quand on a l’impression d’avoir pu se convertir autant de fois», a-t-elle expliqué.

« Mais je me suis juste dit qu’elle était une excellente joueuse, elle est censée tenir son service alors oui, continuez à pousser. »

La frustration avait pris le dessus sur Osaka au tour précédent lorsqu’elle avait jeté sa raquette lors d’un tie-break.

Osaka a déclaré qu’elle n’avait pas regardé en direct l’incident avec Novak Djokovic plus tôt dans la journée lorsqu’il a été disqualifié pour avoir accidentellement frappé un juge de lignes avec sa balle après avoir perdu un match.

Elle dormait avant son match de nuit, mais après en avoir pris conscience, elle a déclaré que cela lui rappelait de garder le contrôle sur le terrain.

« C’est définitivement comme un avertissement de ne jamais faire ça », a déclaré Osaka.

Kontaveit s’est battue dur pour s’accrocher dans le match, sauvant cinq balles de match avant qu’Osaka ne réserve sa place dans les huit derniers.

Le Japonais Osaka affrontera Shelby Rogers, 27 ans, pour une place en demi-finale après que l’Américaine a renversé la sixième tête de série Petra Kvitova en trois sets dimanche.

Osaka, d’origine haïtienne et japonaise, est entrée sur le terrain avec un masque portant le nom de Trayvon Martin, un jeune noir non armé abattu par un membre de la surveillance de quartier blanc en Floride en 2012.

Promu

Osaka, le champion de l’Open d’Australie 2019, porte différents masques en l’honneur des victimes d’injustice raciale et de brutalité policière tout au long du tournoi.

Elle a déjà enfilé des masques portant les noms de Breonna Taylor, Elijah McClain et Ahmaud Arbery.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest