Murray River Open: Nick Kyrgios dénonce la violation du temps avant l’Open d’Australie


L’Australien Nick Kyrgios a plongé dans un effondrement des marques mercredi, retardant le jeu pendant plus de cinq minutes alors qu’il se disputait une violation du temps alors qu’il servait à l’Open de Murray River. Le combustible Kyrgios menait le compatriote Harry Bourchier 6-2, 5-5 et servait à 40-30 quand il a contesté la décision, marchant vers sa chaise et déclarant: « Je ne joue pas, désolé mon pote. » Kyrgios, qui a finalement récupéré pour gagner le match, était mécontent que l’arbitre espagnol Nacho Forcadelle ait appelé la violation, affirmant qu’il avait déjà commencé sa motion de service.

«C’est comme si tu faisais ça pour être drôle», a-t-il fâché contre l’arbitre. «Pensez-vous que vous êtes drôle?

Il a exigé que le superviseur du match soit appelé, disant au responsable de la chaise: « Quand allez-vous réaliser que ce n’est pas à propos de vous. Vous êtes juste un extra pour nous tous. »

Après s’être disputé davantage avec le superviseur, il a finalement accepté de jouer après avoir été assuré qu’il ne serait pas condamné à une amende.

Lorsque Bourchier a suggéré de continuer le jeu, Kyrgios a répondu: « Je veux en parler maintenant. J’ai perdu assez d’argent pour ces cacahuètes. »

Kyrgios a rassemblé son sang-froid pour gagner le match 6-2, 7-6 (9/7) et a ensuite insisté: «J’aime juste jouer selon les règles.

« Et je ne voulais tout simplement pas jouer avant d’être sûr que je n’allais pas être condamné à une amende parce que l’ATP est assez difficile tout le temps, ils m’amendent tellement d’argent. »

Kyrgios, qui a des antécédents d’explosions sur le terrain, joue son premier tournoi en un an après une blessure au poignet, puis la pandémie de coronavirus a mis un terme à sa saison 2020.

Sa victoire a ensuite déclenché un affrontement contre le Croate Borna Coric.

Peur de Wawrinka

Plus tôt, le triple champion du Grand Chelem Stan Wawrinka a battu Mikhail Kukushkin pour garder vivant ses espoirs d’un premier titre depuis 2017 alors qu’il se bat contre un cas de Covid-19.

Le Suisse de 35 ans, qui a remporté le premier de ses trois titres du Grand Chelem à Melbourne en 2014, a été testé positif au virus juste avant Noël, perturbant ses préparatifs.

Tête de série au Murray River Open et lors de son premier match de la saison, il a perdu le premier set contre son adversaire kazakh, mais a gardé son sang-froid pour se battre et gagner 4-6, 6-3, 6-1.

« Je me sentais bien. Je suis heureux de remporter la victoire et je suis prêt à commencer un nouveau tournoi, une nouvelle année, surtout après quelques mois d’absence », a déclaré Wawrinka, qui a remporté plus de trois titres ATP à Genève. il y a des années.

Il affronte l’Australien Alex Bolt au troisième tour.

Le Britannique Dan Evans, qui a connu la meilleure saison de sa carrière en 2020, grimpant à 28, un sommet en carrière, est également resté dans la course au titre, tout comme l’Australien James Duckworth, qui a bouleversé la septième tête de série française Ugo Humbert.

L’adolescent Jannik Sinner, qui en novembre est devenu le plus jeune champion ATP en 12 ans lorsqu’il a gagné à Sofia, a été un autre vainqueur mercredi.

Promu

Jouant son premier match depuis qu’il a remporté l’argenterie en Bulgarie, l’Italien de 19 ans a battu l’Australien Aleksandar Vukic 6-2, 6-4 au Great Ocean Road Open, disputé simultanément à Melbourne Park.

Alors que Sinner excellait, le double quart de finaliste de l’Open d’Australie Tennys Sandgren est sorti, battu en trois sets par l’Italien Salvatore Caruso.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest