Missy Franklin blessée lors de la première journée des championnats pan-pacifiques

La championne du monde Missy Franklin n’a pas réussi à se qualifier pour la finale du 200 m nage libre après avoir pris la décision tardive de concourir malgré le mal de dos de la matinée d’ouverture des championnats pan-pacifiques.

Une demi-heure plus tard, elle était de retour dans la piscine et nageait assez vite pour avancer dans le 100 m dos, une épreuve qu’elle avait remportée aux Jeux olympiques de Londres. Elle a dû vaincre ses nerfs juste pour commencer sa deuxième course jeudi, et a déclaré qu'elle considérait plus tard que la matinée était réussie, indépendamment des résultats mitigés.

Katie Ledecky a mené les éliminatoires du 200 libre en 1 minute. 56,45 secondes, l’Australienne Melanie Schlanger a terminé deuxième en 1:57. 29 et Shannon Vreeland en 1:57:40. Franklin a enregistré le quatrième temps le plus rapide des cinq manches, mais était derrière ses coéquipiers américains Ledecky et Vreeland. Aux Pan Pacs, qui rassemblent principalement des équipes d’Australie, du Japon, du Canada et des États-Unis, seuls les deux nageurs les plus rapides de chaque pays se qualifient pour la finale A.

Franklin, qui a remporté six médailles d’or aux titres mondiaux l’année dernière, a eu des spasmes au dos à l’entraînement mardi et a été mise en doute pour la compétition jusqu’à ce qu’elle termine son échauffement avant ses deux épreuves lors de la première séance.

"La partie la plus effrayante pour moi a probablement été mon départ, parce que mon départ au dos a été ce qui l'a déclenché à l'origine", a-t-elle déclaré. "J'étais un peu inquiet. Je n'en avais pas fait depuis cet incident. Mais j'ai pu me lever et sortir."

Au dos, Franklin a été le plus rapide des éliminatoires américaines en 1: 00,60, terminant juste derrière les Australiennes Emily Seebohm et Belinda Hocking.

Dans les autres épreuves, le Japonais Kosuke Hagino a été le plus rapide du 200 libre libre en 1: 46,60, devançant de peu l’Américain Conor Dwyer, l’Australien Thomas Fraser-Holmes et Cameron McEvory et le vétéran américain Ryan Lochte, cinq fois médaillé d’or olympique.

Lochte a déclaré que les conditions extérieures venteuses ne constituaient pas un facteur important dans la matinée ensoleillée, mais il était heureux de pouvoir terminer sa première course, car c'est toujours son pire match.

Le Japon a inscrit quatre des six meilleurs temps au 200 m papillon, Daiya Seto se qualifiant première en 1: 55,29, suivi du Brésilien Leonardo De Deus, de Masata Sakai et de l'Américain Tyler Clary.

Les Américains ont fait un doublé dans le 100 dos, Matt Grevers battant le record de la compétition en 52,91 secondes et Ryan Murphy terminant en 53,24.

Michael Phelps, 18 fois médaillé d’or olympique et qui participe à son premier championnat international depuis sa retraite, devait commencer son programme au 100 libre vendredi.

La première des finales sera terminée à ce moment-là. Franklin espère pouvoir compter sur un titre pan-pacifique pour ses championnats olympiques et mondiaux dans le 100 dos.

"Il y a toujours un certain inconfort. Mais cela va beaucoup, beaucoup mieux", a-t-elle dit, ajoutant qu'elle nagerait également dans la finale B du 200 libre. "Mon entraîneur et moi avons décidé que je ferais les deux ce soir. J'ai pensé, bon sang, pourquoi pas? Je vais juste y aller."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest