Mikel Arteta craint que le pic de coronavirus n'endommage la saison de Premier League


L'entraîneur d'Arsenal, Mikel Arteta, craint que la hausse du nombre de joueurs de Premier League contractant un coronavirus soit un signe que la saison à venir pourrait être endommagée par la pandémie. Plusieurs joueurs de haut niveau ont été testés positifs au COVID-19 depuis leur retour de vacances avant les matchs d'ouverture de la campagne de Premier League le 12 septembre. La star de Manchester United, Paul Pogba, et le milieu de terrain de Tottenham Tanguy Ndombele ont été exclus de l'équipe de France après des tests positifs cette semaine. . Arteta a été le premier personnage de la Premier League à avoir contracté le virus en mars, quelques jours à peine avant l'arrêt du mandat 2019-20 jusqu'en juin.

L'Espagnol a complètement récupéré et a mené Arsenal à la victoire finale de la FA Cup contre Chelsea.

Mais, parlant avant le choc du Community Shield de samedi avec Liverpool, Arteta a averti que la saison pourrait être mise en danger si les cas continuent de grimper.

Il pense que les clubs devront prévoir de perdre des joueurs à cause du virus dans les mois à venir.

Lorsqu'on lui a demandé si l'augmentation des résultats positifs était un signe que la saison était sur le fil du rasoir, le joueur de 38 ans a répondu: "Oui, et je pense que nous allons malheureusement avoir beaucoup plus de cas à l'avenir.

«Vous prévoyez juste de faire quelque chose et ensuite ce joueur est testé positif, et ce positif était un faux positif.

«Nous essayons de nous y habituer, de la contourner et de gérer la situation du mieux que nous pouvons.

"Nous ne pouvons pas faire grand-chose et nous savons qu'il existe des incertitudes que nous ne pouvons pas contrôler pour le moment."

Il est entendu que la Premier League ne s'attend pas à ce qu'il soit nécessaire de retarder le début de la saison 2020-21.

Si les clubs estiment qu'il y a un problème pour remplir un match en raison d'une épidémie de virus, le protocole est qu'ils doivent contacter le conseil d'administration de la ligue concernant un éventuel report, et les problèmes seront traités au cas par cas.

Promu

Le nombre de cas positifs lors de la reprise de la saison en juin était minime étant donné que les joueurs s'étaient entraînés et fonctionnaient à l'intérieur d'une bulle.

C'est différent cette fois-ci, car les joueurs ont voyagé à l'étranger en vacances pendant la saison morte avant de se présenter aux fonctions de pré-saison, l'espoir étant que les équipes sont maintenant rassemblées, le nombre de cas diminuera à nouveau.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest