Michael Jordan, légende de la NBA, promet 100 millions de dollars à des groupes de justice sociale


Michael Jordan a déclaré vendredi qu'il faisait un don record de 100 millions de dollars à des groupes luttant pour l'égalité raciale et la justice sociale au milieu d'une vague de protestations à travers les États-Unis. La légende de la NBA a déclaré dans un communiqué que sa marque Jordan distribuerait l'argent sur 10 ans à différentes organisations dans le but d'éliminer "le racisme enraciné". L'engagement est censé être la plus grande contribution financière à des groupes à but non lucratif jamais faite par une figure du monde du sport. "Nous sommes en 2020 et notre famille comprend désormais quiconque aspire à notre mode de vie", a déclaré un communiqué conjoint de Jordan et de sa marque Jordan.

"Pourtant, même si les choses ont changé, le pire reste le même.

"Les vies noires comptent. Ce n'est pas une déclaration controversée. Jusqu'à ce que le racisme enraciné qui permet aux institutions de notre pays de s'effondrer soit complètement éradiqué, nous resterons déterminés à protéger et à améliorer la vie des Noirs", ajoute le communiqué.

"Aujourd'hui, nous annonçons que Michael Jordan et Jordan Brand feront un don de 100 millions de dollars au cours des 10 prochaines années à des organisations dédiées à garantir l'égalité raciale, la justice sociale et un meilleur accès à l'éducation."

Le don de la Jordanie intervient après une semaine de manifestations nationales sans précédent à travers les États-Unis après la mort d'un homme noir non armé lors d'une arrestation à Minneapolis.

Des manifestations à grande échelle ont eu lieu dans les 50 États, des manifestants réclamant la fin des violences policières et du racisme systémique après la mort de George Floyd le 25 mai.

«Attristé, en colère»

La Jordanie, considérée par beaucoup comme le plus grand joueur de l'histoire de la NBA avec une valeur nette estimée à 2,1 milliards de dollars, avait déjà publié une déclaration passionnée dénonçant le meurtre de Floyd.

"Je suis profondément attristé, vraiment peiné et en colère", a déclaré Jordan, 57 ans, dimanche dernier. "Nous en avons assez."

Le don de Jordan et ses récentes déclarations passionnées ont fait l'objet de critiques au cours de sa carrière de joueur au sujet de sa réticence à jouer un rôle plus important dans les causes militantes.

Dans le récent documentaire "The Last Dance", il a évoqué sa fameuse raillerie selon laquelle il avait évité la politique parce que "les républicains achètent aussi des baskets".

La Jordanie a déclaré que la remarque avait été un commentaire désinvolte fait comme une blague.

Jordan a ajouté qu'il ne s'était jamais vu comme un athlète activiste dans la veine de l'ancien champion de boxe poids lourd Muhammad Ali.

"Je félicite Muhammad Ali d'avoir défendu ses convictions", a déclaré Jordan. "Mais je ne me suis jamais considéré comme un activiste. Je me considérais comme un basketteur."

Jordan a reconnu que sa position apolitique pouvait être considérée comme égoïste dans certains milieux.

"Je n'étais pas politicien lorsque je pratiquais mon sport. Je me concentrais sur mon métier", a déclaré Jordan. "C'était égoïste? Probablement. Mais c'était mon énergie. C'est là que mon énergie était."

Jordan a déclaré qu'il avait plutôt cherché à donner l'exemple par ses réalisations en tant qu'athlète.

"La façon dont je gère ma vie est de donner des exemples. Si cela vous inspire? Génial, je continuerai à le faire. Sinon? Alors peut-être que je ne suis pas la personne que vous devriez suivre."

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest