Mary Kom remporte l'or en boxe ouverte en Inde


La MC Mary Kom a remporté une médaille d'or dans la compétition féminine, mais les Indiens se sont vus refuser un balayage complet par les puissances traditionnelles Cuba et l'Ouzbékistan lors d'une dernière journée passionnante du tournoi de boxe Open de l'Inde, jeudi. Mary Kom (48kg) a pris le dessus sur la Philippine Josie Gabuco 4-1 dans une bataille d'usure pour prendre le dessus. En fait, les femmes ont volé le tonnerre aux hommes en remportant cinq médailles d'or après que les hommes aient été contrariés par Cuba et l'Ouzbékistan. Pwilao Basumatary (64 kg) a été le premier d'entre eux à remporter une médaille d'or. L'ancien médaillé de bronze mondial et asiatique a remporté une victoire 3-2 sur le Thaïlandais Sudaporn Seesondee. Le boxeur de l'Assam est un habitué du camp national et avait remporté une médaille d'or à la Coupe des Nations 2015 en Serbie.

Elle est originaire d'un petit village de Kokrajhar où plusieurs familles ont été déplacées lors des émeutes de 2012. Sa famille faisait partie des personnes déplacées par la violence, mais a depuis évolué.

Une autre boxeuse de l'Assam, Lovlina Borgohain, a remporté l'or des poids welters (69 kg) chez les femmes, devançant ainsi sa compatriote Pooja.

Dans la soirée, la médaillée de bronze des Jeux du Commonwealth, Pinki Jangra (51 kg), a remporté une victoire unanime sur Jargalan Ochirbat de Mongolie. Manisha (54 kg) a ajouté à la ruée vers l'or chez les femmes en remportant les honneurs lors de la finale entièrement indienne contre M Meenakumari.

Mais l'ancienne championne du monde L Sarita Devi (60 kg) s'est contentée d'une médaille d'argent après avoir perdu contre la médaillée de bronze olympique finlandaise Mira Potkenon.

Sarita lui a tout donné dans le combat mais a perdu sur une décision 2-3 après que Potkenon ait récupéré une performance plutôt rouillée avec un tour final.

Chez les hommes, Sanjeet (91 kg) a remporté la première médaille d'or de la journée pour l'Inde en devançant l'Ouzbékistan Sanjar Tursunov.

L'Indien a égalé Tursunov coup de poing pour coup de poing dans un concours passionnant avant d'obtenir un verdict partagé 3-2 en sa faveur.

Le champion national Manish Kaushik (60 kg), qui a stupéfié le médaillé mondial et asiatique Shiva Thapa hier, n'a pas eu à entrer dans le ring pour récupérer son or.

Manish a été autorisé à marcher par son rival mongol Battumur Misheelt, qui s'est retiré en raison d'une coupure au front lors de son combat en demi-finale.

Le médaillé de bronze aux Jeux asiatiques, Satish Kumar (+ 91 kg), s'est toutefois contenté d'une médaille d'argent, déjoué par l'Ouzbékistan Bakhodir Jalolov dans une décision partagée 4-1.

Dinesh Dagar a remporté la médaille d'argent (69 kg) après être descendu face à l'Ouzbékistan Bobo-Usmon Baturov. Dans peut-être le combat le plus divertissant de la journée, l'Ouzbékistan a retourné le style contre l'Indien graveleux.

Avec un sourire sur son visage et un garde presque inexistant, Baturov était tout à fait un showman car il a astucieusement eu raison de Dinesh dans un verdict unanime.

À son crédit, Dinesh a connecté quelques jabs vigoureux, mais Baturov n'a jamais été vraiment troublé.

Plus tard, Devanshu Jaiswal (81 kg) a affronté le cubain David Gutierrez.

Bien que le favori de la foule ait donné une bonne idée de lui-même en tactique défensive, le Cubain s'est suffisamment connecté avec ses jabs pour marquer une victoire partagée 4-1.

Promu

L'ancien médaillé d'argent mondial Saweety Boora (75 kg) a également dû se contenter d'une deuxième place face à la Camerounaise Essaine Clotilde.

Chaque gagnant d'or de l'événement de 100 000 USD est rentré chez lui plus riche de 2500 USD. Les lauréats des médailles d'argent et de bronze ont reçu respectivement 1500 USD et 500 USD.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest