Mary Kom demande une règle de protestation aux championnats du monde féminins de boxe

"Si on fait perdre des gagnants méritants, cela ne fera aucun bien au sport", a déclaré la femme de 36 ans, qui a remporté sa première médaille de 51 kg, une médaille de bronze, aux Championnats du monde qui viennent de se terminer en Russie.

Après la défaite de Mary Kom en demi-finale contre la Turquie en Turquie, Busenaz Cakiroglu, l'Inde a déposé une protestation, qui a été rejetée par le comité technique de l'Association internationale de boxe (AIBA).

Les règles exigent que la décision soit 3-2 ou 3-1 pour qu'un appel soit même accepté pour examen.

Lorsqu'on lui a demandé s'il y avait un parti pris contre elle dans la décision, elle a répondu: "Bien sûr, il y avait quelque chose de louche, mais je ne sais pas ce que c'est exactement."

"J'étais triste et choqué mais je ne pouvais rien faire", a déclaré l'ambassadeur de la marque à l'AIBA.

Juste après la défaite en demi-finale, elle avait déclaré que c’était un résultat inacceptable et qu’elle ne pourrait jamais imaginer que quelque chose comme cela lui arriverait.

Mary Kom a déclaré qu'elle était en meilleure forme lors des Championnats du monde et que ses performances lui ont redonné confiance en sa capacité à faire mieux aux Jeux olympiques de Tokyo.

"Malgré la défaite en demi-finale, le Championnat du Monde était une bonne préparation pour la route. J'étais dans la meilleure forme et j'ai trouvé le bon équilibre pour la catégorie des 51 kg dans ce Championnat du Monde. Cela m'a donné confiance que je peux faire beaucoup mieux Jeux olympiques ", at-elle ajouté.

Manju Rani, qui a remporté une médaille d'argent en 48 kg, et les autres lauréats du bronze, Jamuna Boro (54 kg) et Lovlina Borgohain (69 kg) ont également été félicités.

La catégorie de Manju n'est pas incluse dans les Jeux olympiques de Tokyo et elle a déclaré qu'elle "sautera du poids si 48 kg ne sont pas présents aux Jeux olympiques de 2024".

"Voyons, voyons, les Jeux olympiques", a déclaré la boxeuse Haryana, âgée de 20 ans, qui a remporté la médaille d’argent à ses débuts aux Championnats du monde.

"J'ai d'abord joué au kabaddi, mais j'ai constaté que je n'avais aucun avenir, car la performance de n'importe quel membre pouvait affecter toute l'équipe. Dans le sport individuel, c'est toute votre performance qui compte", a-t-elle déclaré.

"Je me suis mis à la boxe et mon oncle est devenu mon entraîneur. Il en sait peu sur la boxe et il a d'abord dû apprendre à se connaître avant de m'enseigner."

Elle n'a pas été sélectionnée dans l'équipe pour les ressortissants de son état d'origine, Haryana. Elle a donc représenté le Pendjab aux championnats nationaux et a remporté une médaille d’or qui sera sélectionnée pour le camp national.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest