Margaret Court invitée à assister à l'Open d'Australie, claquée par Tennis Australia

Cela fait suite à une controverse sur ses opinions sur l'homosexualité et le mariage homosexuel, qui a vu des joueuses de premier plan telles que Billie Jean King et Martina Navratilova demander que le Margaret Court Arena soit déchu de son nom.

Tennis Australia, samedi, a déclaré que l'événement historique serait marqué par un programme d'événements tout au long du tournoi, auquel Court serait invité.

Mais il était clair que ses opinions personnelles n'étaient pas soutenues par l'instance dirigeante.

"Tennis Australia respecte la carrière de tennis sans pareille de Margaret et lui souhaite la bienvenue à l'Open d'Australie, en particulier en cette année anniversaire marquante", a déclaré le groupe dans un communiqué.

"Comme on l'a souvent dit, Tennis Australia n'est pas d'accord avec les opinions personnelles de Margaret, qui ont rabaissé et blessé de nombreuses personnes dans notre communauté depuis plusieurs années.

"Ils ne s'alignent pas sur nos valeurs d'égalité, de diversité et d'inclusion."

Court avait l'habitude d'assister à l'Open d'Australie régulièrement mais ne s'est pas présenté depuis 2017, année de la première controverse.

Malgré les commentaires acerbes de Tennis Australia, elle a déclaré qu'elle serait de retour pour 2020.

"Je suis impatiente de célébrer le 50e anniversaire de ma victoire au Grand Chelem avec ma famille et mes amis à l'Australian Open", a-t-elle déclaré.

"C’est une étape incroyable pour moi, et je ne peux vraiment pas croire à la rapidité avec laquelle le temps s’est écoulé. C’est toujours un plaisir de rattraper mes collègues légendes et je suis reconnaissant à Tennis Australia."

La Cour a tout d'abord attiré l'attention en 2017 pour avoir dit qu'elle éviterait Qantas, car la compagnie aérienne soutenait le mariage de même sexe, qui fait désormais loi en Australie à la suite d'un référendum.

Elle a ensuite affirmé, dans des propos largement critiqués, que le tennis était "plein de lesbiennes" et que les enfants transgenres étaient le résultat d'un "complot" à la nazie pour laver les cerveaux des jeunes.

Seules deux autres femmes ont remporté les quatre tournois majeurs en un an – Maureen Connolly (1953) et Steffi Graf (1988). Don Budge fut le premier homme en 1938, le légendaire Rod Laver étant le seul joueur à le remporter deux fois (1962 et 1969).

Son compatriote australien Laver, qui, comme à Court, a un stade qui porte son nom à Melbourne Park, est régulièrement fêté à l'événement et a été honoré cette année pour son exploit de 1969.

Court a remporté un total record de 24 titres en simple dans le Grand Chelem. Serena Williams (23 ans) et Graf (22 ans) se rapprochent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest