Magic Johnson appelle le directeur général des Atlanta Hawks, Danny Ferry, à participer à la dernière tempête de racisme

Magic Johnson, la star de la NBA à la retraite, entraînée dans la controverse sur le racisme chez les Clippers de Los Angeles, a appelé mardi au limogeage du directeur général des Atlanta Hawks, Danny Ferry, pour des propos racistes sans rapport.

C’est une photo de Johnson avec l’ancienne petite amie de Donald Sterling, propriétaire de Clippers à l’époque, qui a conduit à des propos racistes de Sterling selon lesquels il a ensuite été banni de la NBA à vie et les Clippers vendus.

Les propos racistes tenus par Ferry en juin au sujet de la star britannique de la NBA, Luol Deng, ont été rendus publics lundi.

Il est apparu que ces remarques avaient mené à une enquête révélant les propos racistes du propriétaire des Hawks, Bruce Levenson, en 2012, l'amenant à annoncer le week-end qu'il vendait l'équipe.

Le directeur général des Hawks, Steve Koonin, a puni Ferry – la punition exacte n’a pas été révélée – et Ferry s’est excusé.

Mais Johnson, une ancienne star des Lakers de Los Angeles, veut quitter Ferry.

"Je suis heureux de voir que Bruce Levenson vend sa part des Hawks d'Atlanta après avoir fait des commentaires racistes", a écrit Johnson sur Twitter.

"Le directeur général des Atlanta Hawks, Danny Ferry, devrait démissionner après avoir fait des déclarations racistes à propos du joueur de la NBA Luol Deng. Je me sens mal pour mon bon ami et PDG des Hawks, Steve Koonin, qui a été mis dans une position délicate par les commentaires de Levenson et Ferry. La ville d’Atlanta et les fans des Hawks méritent et devraient exiger mieux de la direction des Hawks. "

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest