L’ISC ordonne des protocoles COVID-19 plus stricts dans ses centres, tous les athlètes devant être testés chaque semaine


Avec plusieurs cas de COVID-19 signalés dans les meilleures installations d’entraînement du pays, l’Autorité sportive indienne (SAI) a ordonné mercredi la mise en œuvre de protocoles plus stricts, y compris des tests hebdomadaires de tous les athlètes et du personnel de soutien sur ses campus à travers le pays. L’ISC, cependant, a déclaré que les précautions et les normes seraient mises en œuvre en gardant à l’esprit les athlètes olympiques probables, afin que leur entraînement ne souffre pas.

«À la suite de la deuxième vague de cas de Covid-19 à travers l’Inde, l’ISC a publié un nouvel ensemble de procédures opérationnelles standard (SOP) pour freiner sa propagation sur les campus des ISC et les centres nationaux d’excellence (NCOE)», a déclaré l’ISC dans un communiqué. .

« Des tests hebdomadaires de tous les athlètes, du personnel de soutien et de l’administration seront effectués et des normes de quarantaine strictes ont été mises en place », a-t-il ajouté.

Il a déclaré que des horaires spéciaux et des horaires décalés seront établis pour les probables olympiques afin qu’il n’y ait pas d’interruption dans leur entraînement.

La nouvelle SOP stipule qu’un athlète, qui rejoint un camp, devrait passer un test RT-PCR dans les 72 heures avant l’arrivée et ne devrait être autorisé dans le centre que si le rapport est négatif.

« Pour les campeurs nationaux qui sont probables olympiques, ils devront suivre une quarantaine de 7 jours, l’entraînement étant autorisé avec des protocoles appropriés au COVID, qui se déroulera en échelonnement avec la supervision de l’entraîneur. »

En outre, un test RT-PCR sera effectué pour les campeurs nationaux le sixième jour de quarantaine et par la suite, chaque semaine.

« Ils seront autorisés à s’entraîner s’ils sont négatifs, et seront traités selon le protocole du gouvernement de l’État, s’ils sont testés positifs. »

La SOP plus stricte a été annoncée un jour où pas moins de 24 sportifs et 12 membres du personnel de soutien ont été testés positifs pour le virus au centre de Bhopal de l’ISC.

Selon SAI, les cas positifs ont été révélés lors de deux séries de tests de précaution les 3 et 6 avril.

Le Centre SAI Bhopal n’héberge aucun probable olympique.

Promu

Le 31 mars, 30 sportifs et membres du personnel de soutien de toutes les disciplines se sont révélés positifs au COVID-19 après que 741 tests de précaution ont été effectués dans les centres nationaux d’excellence de Patiala et de Bengaluru.

Cependant, les résultats positifs dans les deux centres n’incluaient aucun athlète lié aux Jeux olympiques de Tokyo.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest