L’IOA «attendra et surveillera pendant un mois» alors que le Canada se retire des Jeux olympiques


L’Association olympique indienne a déclaré lundi qu’elle «attendrait et regarderait» pendant au moins un mois avant de prendre un appel à la participation aux Jeux olympiques de Tokyo après que le Canada ait créé un battement en devenant la première nation à se retirer de la pièce maîtresse en raison de la pandémie COVID-19 . Le retrait de la nation nord-américaine a ajouté aux malheurs du Comité international olympique après qu’une foule d’athlètes de haut niveau et de puissants organismes sportifs aient exercé des pressions sur le CIO pour qu’il reporte la folie quadriennale en juillet-août.

Cependant, l’Inde est prête à attendre un moment avant d’arriver à une décision finale.

Le secrétaire général de l’AIO, Rajeev Mehta, tout en parlant au PTI, a déclaré que l’organisme surveillait de près l’évolution rapide de la situation déclenchée par la pandémie, qui a tué plus de 14 000 personnes et infecté plus de 300 000 personnes.

« Nous attendrons et regarderons pendant 4 à 5 semaines, puis prendrons toute décision après consultation du Comité international olympique et du ministère des Sports », a déclaré Mehta.

« La situation n’est pas si mauvaise dans notre pays que dans d’autres pays », a-t-il ajouté.

Les Jeux olympiques de juillet-août semblent de plus en plus incertains de se dérouler comme prévu et le CIO avait admis qu’il envisagerait toutes les options, y compris le report, dans quatre semaines.

Le virus mortel, qui a été découvert pour la première fois en Chine, a fait des ravages dans les préparatifs olympiques des athlètes, y compris ceux de l’Inde.

Plusieurs qualifications ont été suspendues et les voyages de formation à l’étranger sont hors de propos en raison des restrictions de voyage partout dans le monde.

Lorsqu’on lui a demandé si l’Inde envisageait également d’agir à l’instar du Canada, le secrétaire aux Sports Radhey Shyam Julaniya a déclaré que le ministère n’était en consultation avec personne pour le moment.

« Votre question est hypothétique et le gouvernement ne peut pas réagir à des questions hypothétiques », a-t-il déclaré.

« Nous ne consultons personne pour le moment. Le ministère ne peut pas continuer à donner des avis », a ajouté Julaniya.

Le Canada est devenu le premier pays à retirer les Jeux de Tokyo en raison d’un coronavirus et l’Australie a dit à ses athlètes de se préparer pour les Jeux olympiques l’année prochaine alors que le Japon et le CIO signalaient la perspective d’un report pour la première fois.

Mehta a déclaré que la gestion de la crise par l’Inde avait été décente jusqu’à présent.

« Nous ne pensons pas au report pour le moment. Nous attendrons un mois et discuterons avec le président de l’AIO, Narinder Batra et le Comité exécutif de l’AIO. »

L’opposition à la tenue des Jeux comme prévu n’a fait que croître fortement au cours des deux derniers jours, plusieurs acteurs majeurs tels que l’athlétisme américain et l’athlétisme britannique, ainsi que certains comités olympiques nationaux, faisant pression pour un retard en raison de la pandémie.

Promu

La semaine dernière, l’AIO a soutenu l’affirmation du CIO selon laquelle les prochains Jeux de Tokyo résisteront à la crise et se tiendront à l’heure sans problème.

Le nombre total de cas de COVID-19 en Inde a dépassé les 400, dont sept décès à ce jour.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest